L’invention des ailes de Sue Monk Kidd

DSCN4002

Titre : L’invention des ailes

Auteur : Sue Monk Kidd

Date de parution : Janvier 2015

Edition : JC Lattès

 

Résumé : 

Caroline du Sud, 1803. Fille d’une riche famille de Charleston, Sarah Grimké sait dès le plus jeune âge qu’elle veut faire de grandes choses dans sa vie. Lorsque pour ses onze ans sa mère lui offre la petite Handful comme esclave personnelle, Sarah se dresse contre les horribles pratiques de telles servilité et inégalité, convictions qu’elle va nourrir tout au long de sa vie. Mais les limites imposées aux femmes écrasent ses ambitions.
Une belle amitié nait entre les deux fillettes, Sarah et Handful, qui aspirent toutes deux à s’échapper de l’enceinte étouffante de la maison Grimké. À travers les années, à travers de nombreux obstacles, elles deviennent des jeunes femmes avides de liberté et d’indépendance, qui se battent pour affirmer leur droit de vivre et se faire une place dans le monde.

 

Mon avis: 

Après avoir dévoré La colline aux esclaves le mois dernier, j’ai réussi à emprunter ce livre qui me tentait depuis longtemps à ma bibliothèque pour ce qui s’annonçait être un bon moment de lecture.

Et effectivement, je n’ai pas été déçue.Dès les premiers mots de l’auteur, on est immergé dans cette période de l’Histoire où les prémices du féminisme et l’abolition de l’esclavage sont abordés de manière réaliste.

Le récit se fait en alternance avec les voix des deux héroïnes : Sarah et Handful. Deux femmes fortes dans deux univers diamétralement opposés pour une même quête : celle de la liberté. L’une a eu le malheur de naître noire et l’autre d’être une femme.

J’ai beaucoup aimé également les personnages secondaires, très attachants, comme Mauma, la mère de Handful.

Autre point positif de ce livre : la postface qui nous permet de découvrir que les sœurs Grimké ont réellement existé. Celle-ci nous livre une multitude d’informations sur la création de ce roman et les recherches qui ont été nécessaires à son élaboration.

J’ai donc passé un excellent moment et ce livre frôle le coup de cœur. Pour moi, il fait partie avec La colline aux esclaves et La couleur des sentiments entre autres, des incontournables à lire sur le thème de l’esclavagisme.

Un roman bouleversant et prenant servi par une superbe plume. Il me tarde maintenant de découvrir Le secret des abeilles écrit également par Sue Monk Kidd.

Ma note : 9/10

Publicités

3 réflexions sur “L’invention des ailes de Sue Monk Kidd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s