Ainsi fleurit le mal de Julia Heaberlin

9782258135307

Titre : Ainsi fleurit le mal

Auteur : Julia Heaberlin

Date de parution : septembre 2016

Editions : Presses de la Cité

 

Résumé : 

À seize ans, Tessa est retrouvée agonisante sur un tas d’ossements humains et au côté d’un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Partiellement amnésique, seule survivante des  » Marguerite  » – surnom que les journalistes ont donné aux victimes du tueur en série –, elle a contribué, en témoignant, à envoyer un homme dans le couloir de la mort. Terrell Darcy Goodwin, afro-américain, le coupable parfait pour la juridiction texane.
Presque vingt ans ont passé. Aujourd’hui, Tessa est une artiste et mère célibataire épanouie. Si elle entend parfois des voix – celles des Marguerite qui n’ont pas eu sa chance –, elle est toutefois parvenue à retrouver une vie à peu près normale. Alors, le jour où elle découvre un parterre de marguerites jaunes aux yeux noirs planté devant sa fenêtre, le doute l’assaille… Son  » monstre  » serait-il toujours en cavale ? La narguerait-il ?

 

Mon avis : 

La couverture m’avait fait de l’œil ainsi que le résumé. Je me suis donc plongée avec enthousiasme dans ce thriller.

Beaucoup d’atouts pour ce roman plein de suspens qui est pour moi une bonne découverte.

Tout d’abord, la psychologie des personnages du récit est bien travaillée ce qui nous permet de mieux les cerner, notamment celle de Tessa la victime.

La construction du récit avec l’alternance de la Tessa au moment des faits et la Tessa d’aujourd’hui rend l’intrigue efficace et tient le lecteur en haleine.

Les thèmes de la peine de mort et du racisme sont abordés par l’auteur dans le livre ce qui nous pousse à réfléchir sur ces sujets toujours d’actualités.

Malgré un rythme plutôt lent, j’ai passé un très bon moment. J’ai été surprise par le dénouement et j’ai apprécié le scénario bien ficelé.

Un thriller psychologique comme on les aime avec tous les ingrédients réunis pour en faire une lecture agréable.

Merci à NetGalley et aux Editions Presses de la Cité pour cette lecture.

Ma note : 8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s