A l’ombre des cerisiers – Dörte Hansen

couverture_a_lombre_des_cerisiers

Titre : A l’ombre des cerisiers

Auteur : Dörte Hansen

Date de parution : mai 2016

Editions : Kero

 

Résumé :

C’est au printemps 1945 que la petite Vera voit pour la première fois la vieille ferme perdue au cœur d’un immense verger. Sa mère et elle viennent de  traverser à pied une Allemagne en ruines.
Soixante-dix ans plus tard, Vera, qui occupe toujours la maison, voit débarquer à son tour sa nièce, Anne, en pleine rupture amoureuse, et son jeune fils Leon.
Les deux femmes, fortes têtes et solitaires, vont affronter ensemble une histoire familiale traversée de secrets et de non-dits.  Sauront-elles redonner vie à ces murs hantés par les chimères du passé ? Pour cela, il faudra d’abord apprivoiser les habitants du village qui ne manquent ni de caractère ni d’originalité…

 

Mon avis : 

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Vera et sa mère trouvent refuge en Allemagne dans une maison en plein coeur de la campagne.

Soixante-dix ans plus tard, sa nièce Anne frappe à la porte de Vera, accompagnée de son enfant Léon.

Ces deux femmes à fort caractère vont cohabiter ensemble dans une maison austère sous l’emprise des secrets de leur passé familial.

J’ai trouvé le début de ce roman trop dense. Beaucoup d’informations s’accumulent au détriment du récit et il faut s’accrocher un peu pour entrer complètement dans cette histoire.

On alterne alors entre des va et vient du passé au présent. Le style de l’auteur est agréable à lire avec une écriture simple et fluide.

Néanmoins, j’ai trouvé ce roman trop décousu avec un enchevêtrement de portraits et j’ai regretté l’absence de marqueurs temporels qui m’aurait éviter de me perdre parfois dans le récit.

Ce n’est toutefois pas désagréable à lire mais je pense être passée à côté de cette histoire au sujet pourtant intéressant.

Un récit triste, froid et rude sur une histoire de femmes traversant plusieurs générations pour laquelle je suis restée insensible malgré la jolie plume de Dörte Hansen.

 

Ma note : 5/10

Merci à NetGalley et aux éditions Kero pour cette lecture!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s