Sweet sixteen – Annelise Heurtier

dscn0038

 

Titre : Sweet sixteen

Auteur : Annelise Heurtier

Date de parution : avril 2014

Editions : Casterman

 

Résumé :

Rentrée 1957. Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l’aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.

 

Mon avis : 

Nous voici en 1957, une période où la ségrégation raciale est encore très forte dans le sud des Etats-Unis. Une loi va tout faire basculer car désormais la mixité sociale est imposé dans les établissements scolaires.

Neuf lycéens noirs, triés sur le volet, vont effectuer leur rentrée au lycée de Little Rock dans un climat hostile et violent.

L’auteure s’inspire ici de ces faits réels et le personnage de Molly est directement inspiré par l’une de ses étudiantes.

Le récit alterne entre la voix de Grace, une lycéenne blanche issue d’une famille aisée et Molly, une jeune fille noire qui effectue tant bien que mal sa rentrée dans cette école prestigieuse. Grâce et Molly se retrouvent dans la même classe et le lecteur découvre leurs visions des évènements qui vont secouer leur ville.

J’ai trouvé cette histoire bouleversante. On découvre les violences et les insultes quotidiennes que ces neuf élèves subissent au quotidien. Le jour de la rentrée en est un exemple marquant où toute la population se retourne contre eux afin de les lyncher.

Mais ce récit nous offre aussi une belle leçon de courage à travers ses personnages qui gardent l’espoir de faire bouger les mentalités.

Annelise Heurtier nous livre ici un sublime roman jeunesse à faire lire aussi bien aux ados qu’aux adultes et qui nous ouvre les yeux sur ce terrible processus d’intégration à une époque où la ségrégation raciale dominait encore les moeurs.

 

Ma note : 10/10

Publicités

6 réflexions sur “Sweet sixteen – Annelise Heurtier

      • c’est vrai que parfois je suis agréablement surprise selon le niveau de « jeunesse » du public (HP, apprendre à écrire, ou encore les gayle forman). Donc je ne ferme pas la porte totalement mais disons qu’il faut un article de blogueur pour que je m’y intéresse, sinon je ne regarde pas et j’ai tendance à passer mon chemin.
        Moralité heureusement que vous êtes là ! ;D

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s