Couleur de peau : miel tome 1 – Jung Sik Jun

dscn0141

Titre : Couleur de peau : miel tome 1

Auteur : Jung Sik Jun

Date de parution : septembre 2007

Editions : Soleil

 

Résumé : 

Jun Jung-sik errait dans les rues de Séoul quand un policier l’a pris par la main pour l’emmener au Holt, un orphelinat américain. Il avait alors 5 ans. Quelques photos, un rapport d’orphelinat… Ses souvenirs tiennent à un fil. Mais les questions le taraudent.
2007 : Jung décide de remuer les souvenirs ou les fantasmes de sa vie, en tout cas d’en finir avec une certaine période teintée de l’incertitude qui ronge. Il se raconte dans ce récit terriblement intime : sa survie en Corée, sa nouvelle famille belge. Une adoption pas toujours très réussie, contrairement à d’autres gamins. Mais cette histoire est la sienne : il a grandi avec, s’est construit avec, jours après jours, vaille que vaille. Les fous rires, les drames, le quotidien, les bêtises de gosses et les questions sans réponses… Sans aucune réponse ?

 

Mon avis : 

La guerre de Corée laisse derrière elle de nombreux enfants orphelins, qui furent adoptés dans les années soixante-dix, par des familles européennes et américaines. Ce phénomène de grand ampleur a touché l’auteur de cette BD, Jung.

Ce dernier nous livre, dans ce récit autobiographique, sa propre histoire. Celle-ci débute alors qu’il n’a que 5 ans, période pendant laquelle il est livré à lui-même dans les rues de Séoul. Recueilli dans un orphelinat, il sera ensuite rapidement adopté par une famille belge.

Malgré le thème délicat que l’auteur aborde, le ton est humoristique et reste positif.

Son enfance en Belgique dans sa famille d’adoption est évoquée à travers de nombreuses anecdotes d’où émergent une multitude de sentiments. Le déracinement, le questionnement lié à son identité, ses peurs et son manque d’affection sont autant de sujets abordés par Jung avec sincérité et justesse.

Les dessins sont sublimes et j’ai été vraiment touchée par son récit.

A ce jour, 4 tomes existent et j’ai d’ores et déjà réservé la suite à la bibliothèque. Un film d’animation a également été réalisé à partir de cette BD.

Un témoignage personnel fort et prenant à l’image des milliers d’enfants Coréens qui ont connu le même sort et qui nous apporte un autre regard sur l’adoption.

 

Ma note : 9/10

 

couleurpeaumiel01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s