Un tout petit bout d’elles – Zidrou et Raphaël Beuchot

dscn0055

Titre : Un tout petit bout d’elles

Auteurs : Raphaël Beuchot et Zidrou

Date de parution : mai 2016

Editions : Le Lombard

 

Résumé :

Yue Kiang travaille sur un site d’abattage d’arbres pour une entreprise chinoise. Malgré l’interdiction formelle de fréquenter les filles du coin, Yue s’est lié à une congolaise, Antoinette, ainsi qu’à sa fillette Marie-Léontine. Un soir, dans la couche de sa belle amie, Yue découvre la blessure intime d’Antoinette: une cicatrice terrible, comme une injure à sa féminité. Combien sont-elles comme elle, exilées de leur propre corps, victimes d’une tradition aussi monstrueuse que tenace ? Combien ? Elles sont 150 millions de par le monde. Mais qu’importe à Yue et Antoinette ces chiffres qui donnent le vertige. Seul leur importe Marie-Léontine. Que jamais la fillette ne soit, à son tour, victime de cette tradition abjecte !

Mon avis : 

Raphaël Beuchot et Zidrou aborde ici à travers cette collaboration le sujet dramatique qu’est l’excision.

Dans cette bande-dessinée, le récit nous emmène à la rencontre de Yue, employé par la Chine dans une exploitation forestière. Celui-ci s’éprend d’Antoinette, une congolaise, maman d’une fillette Marie-Léontine.

Un soir, pendant leurs rapports intimes, il découvre avec stupéfaction la mutilation génitale qu’a subi Antoinette lorsqu’elle était enfant. Cette dernière lui révèle alors le poids de cette coutume et son souhait que sa fille ne connaisse pas le même sort qu’elle.

A travers cette histoire d’amour traitée sans mièvrerie, les auteurs ont choisi de dénoncer cette tradition très ancrée en Afrique mais pas seulement, car l’Europe est également touchée par ce fléau.

Le sujet est abordé avec tact, sensibilité et fait prendre conscience au lecteur de la réalité de cette coutume encore trop pratiquée aujourd’hui.

La fin du récit laisse la place à un dossier documentaire très bien conçu et complet qui traite notamment des dangers de l’excision et de ses origines, qui n’ont aucun lien avec la religion.

Une bande-dessinée indispensable et nécessaire qui évoque ce terrible fléau qu’est l’excision. Encore aujourd’hui, des milliers de femmes sont concernées partout dans le monde. Les deux auteurs ont pris ici le parti d’informer afin de lutter contre cette pratique atroce et de faire changer les mentalités.

Ma note : 8/10

dscn0060

Publicités

4 réflexions sur “Un tout petit bout d’elles – Zidrou et Raphaël Beuchot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s