L’appel – Laurent Galandon et Dominique Mermoux

dscn0026

Titre : L’appel

Auteur : Laurent Galandon

Illustrations : Dominique Mermoux

Date de parution : novembre 2016

Editions : Glénat

 

Résumé :

Pour Cécile, mère célibataire, ce devait être un matin comme les autres. Sauf que Benoît, son fils, n’est pas là. À sa place, un message vidéo dans lequel il annonce être parti faire le Djihad en Syrie auprès de ses « frères » de l’État Islamique. Il lui dit qu’il est heureux, qu’elle n’a pas à s’inquiéter. Il promet de l’appeler… Cécile est sous le choc, elle n’a rien vu venir. Elle a besoin de comprendre : comment son fils, qui n’était même pas croyant, a-t-il pu se radicaliser aussi vite ? Qui sont les responsables ? Et pourquoi ne s’est-elle rendue compte de rien ? Interrogeant ses amis, ses connaissances, elle part en quête du moindre indice. Mais le soir, seule, chez elle, ne reste que le silence de l’attente. Les yeux rivés sur son téléphone, elle attend son appel. Celui qui lui redonnera peut-être espoir.

Mon avis : 

C’est par le biais d’une simple vidéo que lui a envoyé son fils, Benoît, que Cécile apprend l’effroyable nouvelle : celui-ci est parti faire le djihad en Syrie.

Après le choc de la nouvelle, sa mère cherche à comprendre comment tout a basculé. Aux sentiments de colère et de peur s’ajoutent la culpabilité et l’impuissance. Pourquoi ne s’est-elle pas rendu compte des signes avant-coureurs?

Face au choix terrifiant qu’a fait son fils et à son incompréhension, elle décide de se battre, de partir interroger tous les proches de Benoît et d’éplucher son ordinateur.

Elle prend alors conscience des rouages de l’endoctrinement et comment une succession d’événements minimes, enchaînés les uns aux autres, peuvent tout bouleverser.

J’ai apprécié le fait que les auteurs ne prennent pas parti et ne donnent pas de leçon de morale. L’objectif de cette fiction est simplement de comprendre les mécanismes de cet embrigadement, de rendre compte d’une situation malheureusement trop fréquente aujourd’hui.

Je suis restée consternée face à la propagande audiovisuelle et aux poids des réseaux sociaux qui jouent un rôle majeur dans ce processus d’endoctrinement.

Les illustrations, quant à elles, sonnent justes et collent parfaitement à l’atmosphère sombre de ce récit.

Les personnages sont crédibles et j’ai été touchée par cette femme qui fait preuve de beaucoup de courage face à l’épreuve qu’elle traverse seule.

Un roman graphique qui aborde le thème délicat et actuel de la radicalisation des jeunes. Un phénomène qui peut toucher n’importe qui, comme nous le montre si bien cet album. Un récit poignant et réaliste devant lequel il est impossible de rester indifférent.

Ma note : 9/10

appel6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s