La ferme des Miller – Anna Quindlen

DSCN0060

Titre : La ferme des Miller

Auteur : Anna Quindlen

Date de parution : mai 2017

Editions : Belfond

 

Résumé : 

1966. À onze ans, Margaret Ann Miller, dite Mimi, coule des jours heureux dans son petit village de Miller’s Valley. La journée, Mimi étudie dans l’espoir de devenir infirmière, comme sa mère. En rentrant de l’école, l’adolescente vend des épis de maïs avec ses amis Donald et LaRhonda, pour se faire de l’argent de poche. Mais c’est le soir que Mimi attend avec impatience. Là, l’oreille collée au tuyau de chauffage, elle peut écouter les conversations de ses parents. Les ragots du village, les esclandres de son indomptable frère Tommy, les tensions avec Ruth, sa tante qui vit en face et ne quitte jamais sa maison : Mimi sait tout. C’est ainsi qu’elle découvre l’étonnant projet du gouvernement de submerger la vallée pour en faire un barrage.
Doucement les années passent, et peu à peu tout change : Ruth devient de plus en plus folle, Tommy sombre dans la délinquance au retour du Vietnam, leur père tombe gravement malade, les amis s’éloignent. Et l’impensable se produit : les maisons de la vallée se vident peu à peu. Et bientôt, ne restent plus que Mimi et sa mère pour s’accrocher à leur ferme, à leurs terres. Mais pour combien de temps encore ? Car Mimi rêve de partir elle aussi, de devenir médecin ; de retrouver Donald, son amour d’enfance, parti en Californie. Qui pour défendre la vallée, alors ? Qui pour veiller sur les secrets qu’elle abrite ?

 

Mon avis :

Ce roman est avant tout le portrait d’une femme, une héroïne attachante et courageuse que le lecteur va prendre plaisir à voir grandir, mûrir et évoluer. Mimi va devoir affronter les aléas de la vie et faire des sacrifices pour protéger sa famille.

A travers ce récit, on ressent l’attachement des Miller à leur terre, ce lien fort et indéfectible présent depuis plusieurs générations. On découvre un à un les membres de cette famille à travers le regard de Mimi et ils nous apportent son lot de secrets, de malheurs mais également de moments heureux.

La ferme des Miller n’est pas un roman qui vous surprend par ses multiples rebondissements mais c’est une histoire qui vous transporte dans une atmosphère particulière, pleine de quiétude, dans laquelle j’ai adoré m’immerger.

La plume d’Anna Quindlen est douce et fluide. J’ai vraiment apprécié le réalisme qui se dégage de son récit et qui nous entraîne avec nostalgie dans l’Amérique rurale des années soixante.

Une fresque familiale passionnante qui nous plonge en plein cœur de la Pennsylvanie. Installez-vous confortablement et laissez-vous porter par le destin de cette famille attachante.

note 4

Merci aux éditions Belfond pour cette lecture!

Publicités

6 réflexions sur “La ferme des Miller – Anna Quindlen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s