Mes maisons d’édition préférées : La Pastèque #2

DSCN0086

Je poursuis cette série de billets sur les maisons d’édition que j’affectionne beaucoup en vous présentant aujourd’hui les éditions de La Pastèque.

Cette maison d’édition québécoise a été créée en 1998 et publie des ouvrages jeunesse ainsi que des bande-dessinées.

Grâce à eux, cette année aura été marquée pour ma part par la découverte de deux illustratrices talentueuses : Isabelle Arsenault et Geneviève Godbout. Leur travail est vraiment magnifique et j’ai eu de gros coups de coeur pour leurs ouvrages qui sont de superbes pépites.

Je vous propose ici un petit tour d’horizon des parutions qui me font craquer chez La Pastèque.

Les parutions que j’ai aimées : 

couverture-jane-renard-moi_CMYK

Jane, le renard et moi – Fanny Britt et Isabelle Arsenault

Résumé : Hélène est victime de harcèlement et d’intimidation à son école. Elle trouve alors refuge dans le monde de Jane Eyre, le premier roman de Charlotte Brontë…

Mon avis : Une lecture qui évoque la différence, l’amitié et la solitude de manière subtile et se conclut par une jolie note d’espoir. L’univers poétique de Fanny Britt et d’Isabelle Arsenault est vraiment superbe. Le récit intimiste d’Hélène ne pourra que vous toucher.

dc4b59a295691c0ad61ca841b817a777

********

41SrGhPJgRL

Joseph Fipps – Geneviève Godbout et Nadine Robert

Résumé : Joseph a cinq ans et parfois il fait des bêtises, comme la plupart des petits garçons. Quand Joseph fait une grosse bêtise, sa maman le gronde, comme le font la plupart des mamans. Il arrive aussi que les enfants que l’on réprimande, ronchonnent et rouspètent, comme le petit Joseph Fipps!

Mon avis : Un album attendrissant avec cette jolie histoire qui aborde le lien qui unit une mère à son fils.

966621_430717233699447_2057188931_o

********

louis

Louis parmi les spectres – Fanny Britt et Isabelle Arsenault

Résumé : Louis a onze ans, une mère qui a peur de tout, un père qui pleure quand il boit et un petit frère obsédé par la soul américaine. Louis rêve de déclarer son amour à Billie, une compagne de classe indépendante et solitaire. Mais dans la réalité, rien à faire : dès qu’il s’approche d’elle, Louis se tétanise comme un clou rouillé. Accompagné de sa famille, de son fidèle ami Boris, et de ses spectres (ceux du passé comme ceux de son monde intérieur), Louis apprendra la vraie définition du courage.

Mon avis : Une petite merveille de poésie avec cette bande-dessinée qui nous offre un joli portrait oscillant entre joie, insouciance, déception et lucidité. Un regard d’enfant qui entre progressivement dans le monde des adultes, une famille attachante malgré les épreuves qu’elle traverse et la découverte des premiers émois sont les ingrédients de ce superbe roman graphique à découvrir sans plus tarder.

couv-leslibraires-louis

********

Capture+d_écran+2016-03-15+à+11.02.02

Rose à petits pois – Amélie Callot et Geneviève Godbout

Résumé : Quand il fait beau, Adèle sourit, elle sifflote, elle chante à tue-tête, elle ouvre les fenêtres et laisse la porte ouverte.  Mais dès qu’il pleut, Adèle reste enfermée. Elle n’y peut rien, elle perd son entrain. La pluie, c’est gris, froid et sombre. Vous aurez alors beau dire tout ce que vous voulez, argumenter tant que vous pourrez, ça n’est pas la peine de discuter, Adèle ne mettra pas une mèche de cheveux dehors…

Mon avis : Difficile de résister aux sublimes illustrations de cet album qui sont un vrai régal pour les yeux. Une histoire pleine de douceur qui fait chaud au cœur et redonne le sourire.

GG-01

********

61u3YiNokcL

Une berceuse en chiffons – Amy Novesky et Isabelle Arsenault

Résumé : Tout comme l’araignée qui tisse sa toile et la répare, la mère de Louise était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses œuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

Mon avis : Le talentueux tandem Novesky-Arsenault a su tisser avec poésie et sensibilité les fils de la vie de l’artiste Louise Bourgeois dans cet album de qualité très riche graphiquement. Une petite pépite à savourer.

capture-d---e--cran-2016-04-27-a---12-11-54-990x640

Les parutions à venir qui me font envie : 

9782897770150

L’oiseau de Colette – Isabelle Arsenault (sortie prévue le 24 août)

Résumé : Pauvre Colette, récemment déménagée dans un nouveau quartier, sa mère lui refuse un animal de compagnie. Mais lorsqu’elle cherchera à se faire de nouveaux amis, ce sera grâce à une perruche… imaginaire!

Capture+d_écran+2017-02-14+à+13.15.17

********

9782897770167

Le brouillard – Kyo Maclear et Kenard Pak (Sortie prévue en septembre)

Résumé : Pourquoi le brouillard est-il venu ? Quand partira-t-il ? Pourquoi personne ne remarque-t-il sa présence ? Campée dans un Nord froid et lointain, voici l’histoire envoûtante et mystérieuse d’un brouillard soudain, d’une fauvette jaune et d’un petit humain.

Capture+d_écran+2017-03-20+à+10.18.29

Publicités

5 réflexions sur “Mes maisons d’édition préférées : La Pastèque #2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s