Les parutions BD qui me font de l’oeil (novembre 2017)

DSC_0827

Petit tour d’horizon des BD à paraître qui me tentent pour le mois de novembre 😉

81VdwlnZrbL

En attendant Bojangles – Ingrid Chabbert et Carole Maurel

Sortie : le 1er novembre 2017 (Steinkis)

Résumé : Un couple et leur fils nagent dans le bonheur, en compagnie de Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique adopté par la mère. Cependant, imprévisible et extravagante, cette dernière entraînera malgré elle sa famille dans un dangereux tourbillon, que tenteront d’éviter père et fils.

********

91mBNoYMNFL

Emma G. Wildford – Zidrou et Edith

Sortie : le 8 novembre 2017 (Soleil)

Résumé : Il y a quatorze mois, son fiancé, Roald Hodges – membre de la National Geographic Society – a embarqué à bord du Kinship en direction de la Norvège, et depuis… elle est sans nouvelles de lui. Elle questionne régulièrement les autres membres, en vain. Avant de partir, Roald a confié à Emma une mystérieuse enveloppe à n’ouvrir que dans le cas où il lui arriverait malheur. Réfutant cette éventualité, elle décide de tout quitter – sa vie, son confort, l’Angleterre – pour se rendre en Laponie. Et en chemin, elle va peu à peu perdre ses certitudes… Plus qu’une quête à la recherche de son fiancé, Emma va vivre une véritable quête personnelle.

********

81hjqhjN3PL

Le syndrome de Stendhal – Aurélie Herrou et Sagar

Sortie : le 8 novembre 2017 (Glénat)

Résumé : À 35 ans révolus, Frédéric Delachaise se trouve dans l’obligation de travailler pour la première fois de sa vie. Quand il entre comme gardien de musée au Centre Pompidou, il découvre un univers dont il ignore tout et auquel il ne comprend rien. Il regarde tout d’abord les œuvres qu’il doit surveiller avec mépris. Mais, jour après jour, insidieusement, un étrange phénomène va se produire… Et Fred va bientôt devenir captivé par l’art contemporain. Littéralement. Victime du syndrome de Stendhal, Fred est ainsi capable de se projeter mentalement à l’intérieur des œuvres qu’il regarde. Une plongée au cœur de la création qui aura pour effet de lui ouvrir les yeux sur l’art, et sur sa propre existence.

********

81BNEqPj63L

Les Vieux Fourneaux T4 La magicienne – Wilfrid Lupano et Paul Cauuet

Sortie : le 10 novembre 2017 (Dargaud)

Résumé : Après une tournée d’été du théâtre du ‘Loup en slip’, Sophie et Antoine rentrent au bercail… pour découvrir leur charmant village en pleine effervescence ! Le projet d’extension de l’entreprise Garan-Servier, qui relancerait l’économie de la région, est menacé… par une mystérieuse ‘magicienne dentelée’ occupant le terrain. Branle-bas de combat pour les zadistes ! Cela dit, c’est un coup de bol pour les vieux fourneaux, qui peuvent enfin partir à la recherche de leur trésor oublié… Quant à Sophie, elle apprend une délicate vérité au sujet de son père…Confidence pour confidence, révélera-t-elle enfin l’identité du père de sa fille, Juliette ?

********

91yqgYLXHaL

S.O.S. Bonheur Saison 2 – Griffo et Desberg

Sortie : le 10 novembre 2017 (Dupuis)

Résumé : En 1988 paraissait le premier tome de « S.O.S. bonheur », suite de fables dystopiques qui mettaient à nu les angoisses de la société d’alors. Presque trente ans plus tard, nos craintes ont-elles changé ? C’est la question que pose aujourd’hui Stephen Desberg avec cette nouvelle saison, à la fois hommage et mise à jour de l’oeuvre initiale de Jean Van Hamme. Pour y répondre, il dessine les contours d’une société conçue autour de valeurs réactionnaires extrêmes, dans un premier tome glaçant de justesse.

********

41hoez7SgyL

Les coeurs simples – Albert Algoud, Collectif

Sortie : le 8 novembre 2017 (Casterman)

Résumé : Un album qui réunit écrivains et auteurs de bande dessinée autour d’un sujet encore peu connu : l’autisme.

********

51w-oLWl6eL

La vie devant soi – Romain Gary et Manuele Fior

Sortie : le 16 novembre 2017 (Futuropolis)

Résumé : Signé Émile Ajar, ce roman reçut le prix Goncourt en 1975. Histoire d’amour d’un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive: Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que «ça ne pardonne pas» et parce qu’il n’est «pas nécessaire d’avoir des raisons pour avoir peur». Le petit garçon l’aidera à se cacher dans son «trou juif», elle n’ira pas mourir à l’hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré «des peuples à disposer d’eux-mêmes » qui n’est pas respecté par l’Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu’à ce qu’elle meure et même au-delà de la mort.

********

41OMcqZvomL

Bug – Enki Bilal

Sortie : le 22 novembre 2017 (Casterman)

Résumé : Dans un avenir proche, en une fraction de seconde, le monde numérique disparaît, comme aspiré par une force indicible. Un homme, seul, malgré lui, se retrouve dans une tourmente planétaire.

 

9 réflexions sur “Les parutions BD qui me font de l’oeil (novembre 2017)

Répondre à mamanbqblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s