Giant (T1 et 2/2)- Mikaël

DSC_0079

Titre : Giant (tome 1 et 2/2)

Auteur : Mikaël

Date de parution : juin 2017 (tome 1) et janvier 2018 (tome 2)

Editions : Dargaud

 

Résumé : 

New York, 1932. Malgré la grande dépression qui frappe durement l’Amérique, les buildings s’élèvent toujours plus haut dans le ciel de Manhattan et les chantiers prolifèrent. C’est là que travaille Giant, un homme taciturne à la carrure imposante. Ses collègues le chargent d’avertir la famille d’un compatriote irlandais du décès accidentel de celui-ci. Mais, dissimulant la triste vérité, le mystérieux colosse envoie une belle somme d’argent à Mary Ann, la jeune veuve, ainsi qu’une lettre dactylographiée qui pourrait être de son mari… Elle lui répond et commence alors une correspondance régulière, sans que Giant dissipe le mensonge. Vient alors le jour où Mary Ann et ses enfants débarquent à New York…

 

Mon avis :

Cet album en deux volets retrace l’histoire des travailleurs qui, au péril de leur vie et pour un salaire de misère, ont œuvré à la construction des buildings de Manhattan. Ces ouvriers, tous immigrés, viennent pour la plupart d’Irlande ou d’Italie dans l’espoir de vivre le rêve américain.

Le héros du récit, surnommé Giant, est l’un d’entre eux et il travaille sur l’impressionnant chantier du Rockefeller Center. Ce colosse taiseux irlandais vit seul et cache un sombre passé. Suite au décès accidentel de l’un de ses collègues, il est chargé d’annoncer à la famille le drame. Préférant cacher la vérité et se faire passer pour le mari disparu, ses actes ne resteront pas sans conséquences…

Si certains rebondissements sont attendus, le contexte évoqué est quant à lui captivant et le récit reste prenant durant les deux tomes.

Ces acrobates du ciel m’ont beaucoup touchée par leur humilité et la solidarité dont ils preuve entre eux. Malgré leurs conditions de vie et de travail difficiles, ils ne perdent pas leur optimisme et forment une communauté soudée.

DSC_0082

L’autre point fort de cette série, ce sont les illustrations de Mikaël. Les couvertures des deux opus en sont un brillant exemple. L’atmosphère de cette époque, marquée par la Grande Dépression et l’effervescence de l’expansion de New York, est retranscrite de façon vraiment réaliste. Les couleurs sont superbes et les planches sont également de toute beauté.

À travers l’histoire de Giant, ce diptyque rend un bel hommage à tous ces bâtisseurs qui ont travaillé dans l’ombre en risquant leur vie au quotidien pour construire les célèbres gratte-ciels de New-York. Une fresque sociale et historique passionnante qui nous offre un voyage vertigineux dans les années 30.

note 4

Empire-state-building-déjeuné

Publicités

4 réflexions sur “Giant (T1 et 2/2)- Mikaël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s