Dans les angles morts – Elizabeth Brundage

DSC_0132

Logo GPCinéma - SISLEY.indd

Titre : Dans les angles morts

Auteur : Elizabeth Brundage

Date de parution : janvier 2018

Editions : Quai Voltaire

 

Résumé :

En rentrant chez lui un vendredi après-midi de tempête de neige, après une journée à l’université privée de Chosen où il enseigne l’histoire de l’art, George Clare trouve sa femme assassinée, et leur fille de trois ans seule dans sa chambre – depuis combien de temps ? Huit mois plus tôt, il avait fait emménager sa famille dans cette petite ville étriquée et appauvrie (mais récemment repérée par de riches New-yorkais à la recherche d’un havre bucolique) où ils avaient pu acheter pour une bouchée de pain la ferme des Hale, une ancienne exploitation laitière. George est le premier suspect, la question de sa culpabilité résonnant dans une histoire pleine de secrets personnels et professionnels. Mais Dans les angles morts est aussi l’histoire des trois frères Hale, qui se retrouvent mêlés à ce mystère, en premier lieu parce que les Clare occupent la maison de leur enfance, celle qu’ils ont dû quitter après le suicide de leurs parents. Le voile impitoyable de la mort est omniprésent ; un crime en cache d’autres, et vingt années s’écoulent avant qu’une justice implacable soit rendue.

 

Mon avis :

La famille Clare a emménagé il y a quelques mois dans une ancienne ferme laitière qui a fait faillite dans la petite ville de Chosen près de New York. Une maison isolée au passé sinistre car les anciens propriétaires, endettés, se sont suicidés dans la ferme laissant leurs trois fils derrière eux. Tout va basculer le jour où Georges Clare découvre sa femme sauvagement assassinée dans son lit.

Le meurtre de Catherine est ainsi le point de départ de ce roman noir aux allures de thriller. Mais l’enquête n’est pas l’option qu’a choisi l’auteure dans ce récit. C’est avant tout l’histoire de cette maison troublante qui a abrité les tragédies de ces deux familles.

À travers une narration complexe d’une grande maîtrise, plusieurs voix s’entremêlent habilement autour de flash-back pour nous faire découvrir les fantômes de cette ferme.

Elizabeth Brundage tire avec brio les ficelles de cette intrigue où secrets et manipulation nous sont dévoilés pas à pas au fil des pages. Une tension palpable qui imprègne le lecteur jusqu’au dénouement.

Le rythme est lent et s’attarde avec réussite sur les personnages ambivalents de ce roman dans cette petite ville rurale où tout le monde se connaît. L’auteure fait preuve de beaucoup de talent pour sonder ces êtres humains et faire ressortir leurs failles.

La plume est aussi une belle surprise. Elle nous happe tout au long du récit avec une atmosphère froide et pesante.

À mi-chemin entre roman et thriller, ce récit sombre est doté d’une construction narrative puissante. Une lecture captivante de bout en bout.

note 4

Ce livre a été lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle 2018.

13 réflexions sur “Dans les angles morts – Elizabeth Brundage

  1. Ah super !!! 👍Je ne connaissais, ni le titre, ni l’auteur mais tu en parles tellement bien et l’histoire a l’air remarquablement bien écrite ! Merci pour cette lecture, je vais l’acheter, cette sombre histoire me plaît beaucoup

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s