Monsieur Coucou – Joseph Safieddine et Kyungeun Park

DSC_0255

Titre : Monsieur Coucou

Auteurs : Joseph Safieddine et Kyungeun Park

Date de parution : février 2018

Editions : Le Lombard

 

Résumé : 

Abel est un émigré. Comme tant d’autres, il a dû fuir sa terre natale à cause de la guerre. Exilé en France, il a fait son nid dans la famille de sa femme et tiré un trait sur ses racines. Mais un jour il doit retourner sur cette terre dont il s’est senti rejeté.
Comment gérer le retour au pays, après des décennies d’absence, quand on a été contraint de renier ses origines pour continuer à vivre ? Entre appartenance et identité brisée, Abel va tenter de se retrouver.

 

Mon avis : 

Abel a fui le Liban et s’est installé en France il y a une vingtaine d’années. Bien intégré dans sa belle-famille, il a choisi de tout renier de ses origines, de rejeter sa langue, sa religion et même son prénom.

Tel un coucou, Abel a établi son nid dans celui d’un autre, en l’occurrence ici dans la famille de sa femme Prune pour y fonder son propre foyer.

Sa belle-mère Thésée, avec laquelle il a tissé des liens très forts, est gravement malade et ses jours sont comptés. Elle réussit à lui arracher la promesse de remettre les pieds sur sa terre d’origine.

Un retour qui s’annonce difficile dans un pays où il se sent désormais étranger. Le passé va refaire surface ainsi que les souvenirs douloureux. Les retrouvailles avec les siens s’annoncent houleuses car elles sont chargées de reproches. Une réconciliation sera-t-elle possible?

Cette histoire aborde avec sensibilité et subtilité les tourments d’un homme qui doit affronter son passé et réapprivoiser ses racines. Peu à peu, on va découvrir les motifs de son traumatisme, même si les non-dits demeurent tout au long du récit.

Une lecture sur l’exil, l’identité et le déracinement à portée universelle car le Liban n’est jamais explicitement nommé dans le texte.

J’ai été séduite par les illustrations du coréen Kyungeun Park et par la justesse qui se dégage de ses personnages. Les paysages et la palette de couleurs employée font également partie des points forts de ce superbe album.

Un très beau one-shot qui nous dévoile la quête d’identité d’un homme tiraillé par ses origines et son passé. Un récit touchant.

DSC_0259

note 4

Publicités

4 réflexions sur “Monsieur Coucou – Joseph Safieddine et Kyungeun Park

  1. J’ai vu cette bande dessinée en librairie sans avoir la curiosité de la feuilleter. Ton article est très éclair, c’est super d’avoir pensé à mettre un petit extrait en photo. L’histoire a l’air poignante, j’aime beaucoup le sujet des identités que l’ont perd ou que l’on cache.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s