Sorties littéraires #13

DSC_0231

Retrouvez toutes les sorties littéraires de la semaine qui ont attiré mon attention 😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

A19W4keTUsL

L’aile des vierges – Laurence Peyrin

Sortie : le 28 mars 2018 (Calmann-Levy)

Résumé : Angleterre, avril 1946. La jeune femme qui remonte l’allée de Sheperd House, majestueux manoir du Kent, a le coeur lourd. Car aujourd’hui, Maggie Fuller, jeune veuve au fort caractère, petite-fille d’une des premières suffragettes, fille d’une sage-femme féministe, entre au service des très riches Lyon-Thorpe. Elle qui rêvait de partir en Amérique et de devenir médecin va s’installer dans une chambre de bonne. Intégrer la petite armée de domestiques semblant vivre encore au siècle précédent n’est pas chose aisée pour cette jeune femme cultivée et émancipée. Mais Maggie va bientôt découvrir qu’elle n’est pas seule à se sentir prise au piège à Sheperd House et que, contre toute attente, son douloureux échec sera le début d’un long chemin passionnel vers la liberté.

********

91Ja6L2AMUL

Goodbye, Loretta – Shawn Vestal

Sortie : le 28 mars 2018 (Albin Michel)

Résumé : Short Creek, Arizona, 1974. Loretta, quinze ans, vit au sein d’une communauté de mormons fondamentalistes et polygames. Le jour, elle se plie à l’austérité des siens, la nuit, elle fait le mur et retrouve son petit ami. Pour mettre un terme à ses escapades nocturnes, ses parents la marient de force à Dean Harder, qui a trente ans de plus qu’elle, une première femme et déjà sept enfants…
Loretta se glisse tant bien que mal dans son rôle d’«épouse-soeur», mais continue à rêver d’une autre vie, qu’elle ne connaît qu’à travers les magazines. La chance se présente finalement sous les traits de Jason, le neveu de Dean, fan de Led Zeppelin et du Seigneur des anneaux, qui voue un culte au cascadeur Evel Kneievel. C’est le début d’une aventure mémorable aux allures de road trip vers la liberté qui va vite se heurter à la réalité…

********

411COXMA08L

À la lumière du petit matin – Agnès Martin-Lugand

Sortie : le 29 mars 2018 (Michel Lafon)

Résumé : À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

********

51PeOUIcrWL

Bitna, sous le ciel de Séoul – J.M.G. Le Clézio

Sortie : 28 mars 2018 (Stock)

Résumé : Parce que le conte peut faire reculer la mort, Bitna, étudiante coréenne sans un sou, invente des histoires pour Salomé, immobilisée par une maladie incurable.
La première lutte contre la pauvreté, la seconde contre la douleur. Ensemble, elles se sauvent dans des récits quotidiens ou fabuleux, et bientôt la frontière entre réalité et imaginaire disparaît.
Un roman qui souffle ses légendes urbaines sur la rivière Han, les boulevards saturés et les ruelles louches. Sous le ciel de Séoul se lève « le vent de l’envie des fleurs »…

********

71GJgfASL6L

La délivrance d’Ella Soler – François Fourrier

Sortie : le 28 mars 2018 (Albin Michel)

Résumé : Lorsqu’il l’aperçoit, il lit en elle un secret qui l’attire. Jeune médecin en mission aux Caraïbes, il ne sait rien d’Ella, sauf ce qu’elle va lui confier dans la touffeur des nuits partagées : des souvenirs qui recèlent des silences inquiétants, des rêves agités, peuplés de fantômes. Plus son amour pour elle grandit, plus elle lui échappe.
Il décide alors de partir sur les traces du passé d’Ella, au risque de la perdre.

********

61+j+1Fi+NL

Thérapie du crime – Sophie Jomain et Maxime Gillio

Sortie : le 28 mars 2018 (Pygmalion)

Résumé : Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L’incongruité, c’est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c’est même la raison pour laquelle on vient la voir. D’ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu’on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d’histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu elle accepte de l’aider et qu’elle lui pardonne l’humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir…

********

81V1yO3lTDL

Dans le murmure des feuilles qui dansent – Agnès Ledig

Sortie : le 28 mars 2018 (Albin Michel)

Résumé : Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l’écriture.
Thomas raconte des histoires merveilleuses d’arbres et de forêt pour mettre un peu de couleur dans la chambre d’hôpital de Simon, un garçon lumineux et tendre.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais est-ce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?

********

71eNzqzzAjL

Si – Lise Marzouk

Sortie : le 29 mars 2018 (Gallimard)

Résumé : « Tu es assis sur une chaise de paille jaune, dans la cuisine. Tu viens d’avoir dix ans. Tu tiens la bouche grande ouverte et je l’explore ». Tout commence ainsi, dans une cuisine. Une mère se trouve soudain confrontée au cancer de son fils. Elle raconte. L’attente et le combat, la peur, les doutes, la folie qui la guette parfois ; mais aussi le rire, la tendresse, le désir, tout ce qui de l’humanité, en elle, à chaque instant résiste. Peu à peu les mots prennent le pas sur l’épreuve. Entre souvenirs, contes et rêveries, une voix se fait entendre. Celle de l’enfant que la mère fut, de la femme qu’elle est, de l’écrivain qu’elle devient. Lise Marzouk compose, dans un style incisif, un chant vibrant de révolte et d’espoir. Un chant immémorial d’où émerge, resplendissante, la figure de l’amour.

 

Bonnes lectures!

Publicités

10 réflexions sur “Sorties littéraires #13

  1. J’attendais le nouveau Agnès Martin-Lugand avec impatience ! Vivement que je le découvre 🙂 J’ai pu lire « Dans le murmure des feuilles qui dansent » que j’ai beaucoup aimé. La plume d’Agnès Ledig est tellement douce et apaisante…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s