Lectures à thème : La Seconde Guerre Mondiale

DSC_0526

La Seconde Guerre Mondiale fait partie des thèmes que j’affectionne tout particulièrement en littérature. Je profite donc de ce billet pour vous rassembler mes dernières lectures sur ce sujet, celles que j’ai préférées, aussi bien du côté des romans que des bandes-dessinées.

71mNM8I5NfL
Par amour – Valérie Tong Cuong 
Résumé : Par amour, n’importe quel être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l’autre plus encore que pour soi-même.
Mon avis : Un remarquable voyage au cœur de la Seconde Guerre Mondiale avec ce roman choral bouleversant. Un livre qui nous offre une belle leçon de vie, de courage mais surtout d’amour. Un joli bijou à savourer.
******** 
91glsKmIJ9L
La guerre de Catherine – Julia Billet et Claire Fauvel
Résumé : 1941. Rachel étudie à l’internat de la maison de Sèvres, où ses parents l’ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s’intensifient, il n’y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau de résistants organise la fuite des enfants juifs. Du jour au lendemain, ils quittent tout et doivent oublier, le temps de la guerre, tout de leur vie d’avant, à commencer par leurs prénoms. Rachel devient Catherine. Raconte, lui intiment ses professeurs en l’envoyant sur les routes de la zone libre, un appareil photo à la main. C’est ainsi que nous découvrons le quotidien d’une adolescente juive dans la guerre, ses rencontres, ses peurs mais aussi les quelques moments de répit et de grâce que lui offrira son art.
Mon avis : Un magnifique portrait avec l’histoire de cette jeune fille qui m’a touchée par son courage malgré les années d’Occupation. Un récit plein d’humanité et d’espoir.
 ********
51cXrQ4zJnL
Les jonquilles de Green Park – Jérôme Attal
Résumé : Londres, 1940. Chez les Bradford, le Blitz n’empêche pas la vie de continuer. Ni le père d’inventer des choses les plus farfelues (un tatou géant !), ni la mère de pédaler jusqu’à son usine en chantant sous les bombes, ni la sœur de tomber amoureuse, encore et encore, de Clark Gable… Quant à Tommy, 13 ans, il ne vit que pour rigoler avec les copains, se gaver de comic books, et considérer Churchill comme une sorte de Superman-sur-Tamise.
Noël approche, les sirènes hurlent. Reverra-t-il un jour fleurir les jonquilles de Green Park et, surtout, les si jolis yeux de Mila Jacobson ?
Mon avis : Une histoire pleine de poésie et de fantaisie qui m’a touchée par le biais de ses personnages. Une très belle découverte!
*********
41lvrOCQvNL
Parlez-moi de Simon – Tiphaine Hadet
Résumé : 1939-1945 : entre les lignes de la grande histoire se sont faufilées des millions de petites, pétries de cruauté, de violence mais aussi d’espoir. Aucune des quatorze nouvelles présentes dans Parlez-moi de Simon ne peut se targuer de la mention « inspirée d’une histoire vraie ». L’auteur a dessiné des portraits d’époque tels qu’elle se les imaginait et a réécrit certaines histoires telles qu’elle aurait aimé les voir… Pour modifier à sa façon le cours inexorable du temps. Une touche d’uchronie au milieu de souvenirs inventés. Quatorze histoires d’une époque qui s’éloigne mais dont les relents nauséabonds imbibent pourtant encore le présent.
Mon avis : Tiphaine Hadet m’a complètement bluffée avec ce superbe recueil de nouvelles. Une magnifique plume qui m’a transportée en plein cœur de la Seconde Guerre Mondiale à travers des tranches de vie touchantes.
 ********
51TVeDqOAvL
Ces rêves qu’on piétine – Sébastien Spitzer
Résumé : Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets.
Au même moment, des centaines de femmes et d’hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s’accrochant à ce qu’il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille.
Elle aurait pu le sauver.
Elle s’appelle Magda Goebbels.
Mon avis  : Un premier roman réussi et audacieux qui nous plonge au cœur de l’intimité de l’une des plus grandes figures du Reich. Un récit salutaire et passionnant.
 ********
81-gSH55fuL
Collaboration horizontale – Navie et Carole Maurel
Résumé : 1942, Paris, Passage de la Bonne Graine. Rose, pour sauver son amie juive, Sarah, décide d’intervenir auprès de l’officier chargé de l’enquête, Mark. Rose est mariée à un prisonnier de guerre, avec qui elle a un enfant. Pourtant elle va se lancer dans une passion avec cet Allemand qui va lui révéler la femme qu’elle est. « Collaboration Horizontale », c’est l’histoire d’un amour interdit, d’une communauté de femmes solidaires, du quotidien d’un immeuble sous l’occupation… Entre héroïsme et trahison, il n’y a qu’un pas, souvent dangereux.
Mon avis : Une superbe et émouvante histoire d’amour qui brave les interdits. Le récit d’un amour impossible mais aussi un livre qui évoque les rapports entre les hommes et les femmes durant cette terrible période que fut l’Occupation à travers des personnages tout simplement humains. Un petit bijou!
 ********
81T4lW+RtNL
Où passe l’aiguille – Véronique Mougin
Résumé : Et voici Tomas, dit Tomi, gaucher contrariant, tête de mule, impertinent comme dix, débrouillard comme vingt, saisi en 1944 par la déportation dans l’insouciance débridée de son âge – 14 ans. Ce Tom Sawyer juif et hongrois se retrouve dans le trou noir concentrationnaire avec toute sa famille.
Affecté à l’atelier de réparation des uniformes rayés alors qu’il ne sait pas enfiler une aiguille, Tomas y découvre le pire de l’homme et son meilleur : les doigts habiles des tailleurs, leurs mains invaincues, refermant les plaies des tissus, résistant à l’anéantissement. À leurs côtés, l’adolescent apprendra le métier.
Des confins de l’Europe centrale au sommet de la mode française, de la baraque 5 aux défilés de haute couture, Où passe l’aiguille retrace le voyage de Tomi, sa vie miraculeuse, déviée par l’histoire, sauvée par la beauté, une existence exceptionnelle inspirée d’une histoire vraie.
Mon avis : Ce magnifique roman nous livre un destin de vie hors du commun. Après avoir affronté l’horreur des camps, Tomas parviendra à rassembler les morceaux de sa vie en lambeaux grâce à du fil et une aiguille. Un récit fort et bouleversant.

 

Vous pouvez retrouver mes autres billets « Lectures à thème » par là 😉

17 réflexions sur “Lectures à thème : La Seconde Guerre Mondiale

  1. Il est vrai que la Seconde Guerre Mondiale est un sujet passionnant sur lequel j’ai malheureusement peu lu… Je viens d’ailleurs de terminer Ces rêves qu’on piétine et… je dois encore prendre un peu de recul avant de pouvoir écrire ma chronique. J’en tire un bilan positif bien que légèrement mitigé et reste en même temps assez bouleversée (comment ne pas l’être compte tenu du sujet?). J’ai encore besoin de quelques jours pour émettre un avis définitif!
    C’est en tout cas un thème qui ne peut laisser indifférent!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Folavril Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s