L’obsolescence programmée de nos sentiments – Zidrou et Aimée de Jongh

DSC_0943 (1)

Titre : L’obsolescence programmée de nos sentiments

Auteurs : Zidrou et Aimée de Jongh

Date de parution : juin 2018

Editions : Dargaud

 

Résumé :

Lui, il s’appelle Ulysse. Il est veuf depuis plusieurs années et lorsqu’il perd son travail de déménageur, à 59 ans, une grande solitude s’empare de lui. Impossible même de s’entourer de ses enfants : sa fille est morte dans un accident à l’âge de 16 ans et son fils est très pris par son travail. Elle, c’est Mme Solenza. Méditerranée de son prénom, 62 ans au compteur. Ancien modèle (elle a fait la couverture de Lui dans sa jeunesse !), elle ne s’est jamais mariée et tient la fromagerie de sa mère qui vient de décéder après une longue maladie. Si leurs jours s’écoulent tristement et leurs occupations ne suffisent pas à masquer l’isolement qui est le leur, c’était sans compter un miracle émotionnel. Car entre cette femme et cet homme va se tisser une histoire d’amour d’autant plus belle qu’elle est tardive, et merveilleusement porteuse d’avenir…

 

Mon avis :

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux sexagénaires. L’un se nomme Ulysse. Veuf depuis quelques années, il se retrouve déboussolé à la suite de son licenciement et cherche de quoi combler ses journées vides.

La seconde, Méditerranée, est une ancienne mannequin qui s’occupe de la fromagerie familiale et n’a jamais eu d’enfant. Celle-ci vient d’affronter le décès de sa mère.

Un jour, ses deux âmes esseulées se croisent dans une salle d’attente et l’amour va s’en mêler.

lobsolescence-programmc3a9e-de-nos-sentiments-zidrou-aimc3a9e-de-jongh-histoire-damour-sexagc3a9naire-troisic3a8me-c3a2ge-rencontre-hasard-salle-dattente-planche

Beaucoup de tendresse et d’espoir se dégagent de cette histoire touchante. Avec ce one-shot au sujet original, les deux auteurs n’omettent rien. Ni le temps qui a laissé son empreinte sur les corps de nos deux héros, ni l’isolement qui marque leur quotidien, sans oublier les maladresses inévitables des premières fois.

Une lecture plaisante à découvrir malgré un dénouement surprenant auquel j’ai eu des difficultés à adhérer.

Néanmoins, j’ai été enchantée de retrouver le travail tout en douceur et délicatesse d’Aimée de Jongh dans cet album. Elle m’avait déjà séduite avec Le retour de la Bondrée et, dans cette bande-dessinée, ses illustrations sont une fois de plus de toute beauté.

Une belle histoire qui aborde avec justesse et subtilité l’amour chez les personnes âgées. Un one-shot poétique qui nous prouve qu’il n’y a pas d’âge pour tomber amoureux et qu’il n’est jamais trop tard pour recommencer une vie à deux.

note 3

13 réflexions sur “L’obsolescence programmée de nos sentiments – Zidrou et Aimée de Jongh

Répondre à mespagesversicolores Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s