Mon top romans (1er semestre 2018)

DSC_1000

Difficile de faire un choix parmi les lectures qui ont marqué mon début d’année… J’ai finalement réussi à ne retenir que six titres. Des romans qui m’ont tour à tour bouleversée, retournée ou fait voyager. De quoi vous donner peut-être quelques idées de lectures pour cet été 😉

CVT_Mon-desir-le-plus-ardent_7568

Mon désir le plus ardent – Pete Fromm (Gallmeister)

Résumé : Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting  dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

Mon avis : L’une des plus belles histoires d’amour qu’il m’ait été donné de lire à ce jour. Des personnages forts et une plume incroyable. Un roman bouleversant que l’on achève le cœur en vrac.

********

51QBAFQ9IpL._SX195_

Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin (Albin Michel)

Résumé : Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.

Mon avis : Ne passez pas à côté de ce véritable bijou d’émotion. Une lecture poignante mais qui donne également du baume au cœur. Un très bel hymne à l’amour et à la vie. 

********

41RBN1oRxgL._SX195_

Une longue impatience – Gaëlle Josse (Noir sur Blanc)

Résumé : Une femme perd son mari, pêcheur, en mer, elle se remarie avec le pharmacien du village. Son fils, issu de sa première union, a du mal à s’intégrer dans cette nouvelle famille et finit par lui aussi prendre la mer. Commence alors pour la narratrice une longue attente qu’elle tentera, tant bien que mal, de combler par l’imagination du grand banquet qu’elle préparera pour son fils à son retour.

Mon avis : Le portrait bouleversant d’une mère qui, jour après jour, attend désespérément le retour de son fils. Un roman vibrant d’amour maternel et une plume qui touche le lecteur en plein cœur. 

********

516JqzfGETL._SX210_

Entre deux mondes – Olivier Norek (Michel Lafon)

Résumé : Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l’attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir.
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu’il découvre, en revanche, c’est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n’ose mettre les pieds.
Un assassin va profiter de cette situation.
Dès le premier crime, Adam décide d’intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est flic, et que face à l’espoir qui s’amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou.
Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu’elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d’ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.

Mon avis : Bluffant, surprenant, puissant, saisissant, les mots me viennent en nombre pour qualifier le roman d’Olivier Norek. Un livre-choc qui nous offre une plongée insoutenable dans la jungle de Calais et dont on ne ressort pas indemne.

********

CVT_Et-soudain-la-liberte_3476

Et soudain, la liberté – Evelyne Pisier et Caroline Laurent (Les Escales)

Résumé : Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie.
À Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu’au jour où elle lit Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C’est la naissance d’une conscience, le début de la liberté. De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l’avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s’ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n’a qu’un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu’elle y fera la rencontre d’un certain Fidel Castro… Et soudain, la liberté, c’est aussi l’histoire d’un roman qui s’écrit dans le silence, tâtonne parfois, affronte le vide. Le portrait d’une rencontre entre Evelyne Pisier et son éditrice, Caroline Laurent – un coup de foudre amical, plus fou que la fiction. Tout aurait pu s’arrêter en février 2017, au décès d’Evelyne. Rien ne s’arrêtera : par-delà la mort, une promesse les unit.

Mon avis : Une incroyable histoire de femmes, deux destins hors du commun.
Un roman fort, vibrant, passionnant.
Une ode à la liberté, à l’amour et à l’amitié.

********

41+oMt+t5qL._SX195_

Les Silences – Amélie Antoine (Le Livre de Poche)

Résumé : Édouard Bresson est l’humoriste préféré des Français. Le moindre de ses spectacles se joue à guichets fermés. Mais, à chaque tournée, au premier rang, une place reste désespérément vide. Et, à chaque fois, son cœur se déchire un peu plus.
La France entière l’adule et l’envie.
La France entière, sauf son fils, qui ne vient jamais l’applaudir, parce qu’il le déteste de l’avoir négligé toute son enfance.
Que faire quand on réalise qu’il est peut-être désormais trop tard pour rattraper ses erreurs  ?
Imaginez un homme qui a tout, absolument tout pour être heureux.
Sauf l’essentiel.

Mon avis : Le récit bouleversant d’une rencontre manquée entre un père et son fils. Une lecture intense et marquante qui m’a transportée durant quelques heures. Amélie Antoine est une merveilleuse conteuse et les personnages de ce fabuleux roman vont m’accompagner encore longtemps.

Publicités

9 réflexions sur “Mon top romans (1er semestre 2018)

  1. Il y en a que j’ai déjà lu : la longue impatience est un des mes coups de coeur de ce début d’année, Et soudain la liberté aimé mais plus mitigé, Pete Fromm dont je viens de lire Lucy in the sky et dont je rêve de lire très vite Mon désir le plus ardent, Entre deux mondes je l’ai ramené hier du comité de lecture, Changer l’eau des fleurs à lire cet été il reste les Silences mais je le note car nous avons des convergences de goût….. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s