Mohammad, ma mère et moi – Benoît Cohen

DSC_1078

Titre : Mohammad, ma mère et moi

Auteur : Benoît Cohen

Date de parution : avril 2018

Editions : Flammarion

 

Résumé : 

Au moment où Donald Trump accède au pouvoir, Benoit Cohen, cinéaste français installé aux États-Unis, apprend que sa mère s’apprête à héberger, dans l’hôtel particulier du 7e arrondissement où elle vit seule, Mohammad, un migrant afghan. Alors que Benoit Cohen s’insurge contre ce président raciste qui menace de fermer les frontières, il ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour sa mère qui, sans lui en avoir jamais soufflé mot, ouvre sa porte à un étranger. Il revient alors à Paris et rencontre Mohammad. Ce garçon qui, de déracinement en déracinement, a grandi, à l’instar des chats, sept fois plus vite qu’un jeune occidental, va lui confier son histoire. Entre Benoit, exilé volontaire, et Mohammad, réfugié malgré lui, une relation intense se noue, sous le regard de Marie-France, qui vient compléter cet improbable trio.

 

Mon avis :

Alors que Benoît Cohen, qui vit à New York, doit faire face à l’élection de Trump, sa mère  Marie-France l’appelle pour l’informer de sa décision d’accueillir un migrant à son domicile.

En effet, par le biais d’une association, celle-ci a rencontré Mohammad, un réfugié afghan, et elle a accepté de l’héberger afin de l’aider à se reconstruire. Mais le chemin sera long avant que le jeune homme reprenne confiance en lui et en la vie.

Après la stupeur et l’inquiétude face à la nouvelle lubie de sa mère, c’est la curiosité qui va prendre le dessus et l’envie de raconter cette histoire. Lors de visites régulières en France, Benoit va apprendre à connaitre Mohammad. Ce dernier va peu à peu se livrer et dévoiler son passé.

Un roman poignant qui aborde un sujet au cœur de l’actualité. On ne peut qu’être admiratif de la générosité de Marie-France. Car, serions-nous tous capables d’accueillir dans notre maison un étranger dans le seul but de l’entraider?

Humanité, courage et pudeur se dégagent de ce récit. Des liens vont se tisser entre Benoît, Marie-France et Mohammad. Car, ce livre est avant tout l’histoire d’une rencontre.

C’est l’histoire de deux hommes que tout oppose. Si le premier a fait le choix de s’exiler, le second, en revanche, en a été contraint et il est finalement arrivé en France dans l’espoir de tout recommencer. C’est également le récit d’une mère qui a choisi d’ouvrir les portes de sa maison à un réfugié, un inconnu, et de lui tendre la main. Un roman touchant et nécessaire qui nous offre une belle leçon de solidarité et de tolérance. Une lecture qui nous ouvre aussi les yeux sur l’épouvantable condition des migrants.

note 4

9 réflexions sur “Mohammad, ma mère et moi – Benoît Cohen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s