La vérité sort de la bouche du cheval – Meryem Alaoui

DSC_1292

Titre : La vérité sort de la bouche du cheval

Auteure : Meryem Alaoui

Date de parution : 23 août 2018

Editions : Gallimard

 

Résumé : 

Jmiaa, prostituée de Casablanca, vit seule avec sa fille. Femme au fort caractère et à l’esprit vif, elle n’a pas la langue dans sa poche pour décrire le monde qui l’entoure : son amoureux Chaïba, brute épaisse et sans parole, ou Halima, sa comparse dépressive qui lit le Coran entre deux clients, ou encore Mouy, sa mère à la moralité implacable qui semble tout ignorer de l’activité de sa fille. Mais voici qu’arrive une jeune femme, Chadlia, dite «Bouche de cheval», qui veut réaliser son premier film sur la vie de ce quartier de Casa. Elle cherche une actrice…

 

Mon avis : 

Jmiaa est une femme trentenaire, mère célibataire, qui a échoué sur le trottoir de Casablanca par un malheureux coup du destin. Loin de se lamenter sur son sort, elle mène sa barque tant bien que mal et n’hésite pas à remonter sa djellaba pour subvenir aux besoins de sa fille.

Dans ce roman, c’est par le biais de son franc-parler et à l’aide d’une bonne dose d’humour que Jmiaa nous conte ses tribulations. Celles-ci vont prendre une tournure assez inattendue lorsqu’elle rencontre une réalisatrice hollandaise Chadlia, surnommée « bouche de cheval » par notre héroïne.

Dès les premières pages de ce récit à la plume enjouée et incisive, on se retrouve embarqué dans les rues colorées des quartiers défavorisés de Casablanca où la précarité domine et le poids des traditions persiste.

Une galerie de personnages secondaires prend vie avec justesse grâce à la verve crue et lucide de cette prostituée. Un personnage féminin attachant par son authenticité et son fort tempérament, touchant par sa détermination et son courage.

Mon seul bémol concerne le dénouement qui est venu ternir ma lecture dans les dernières pages avec un happy-end pour lequel j’ai eu des difficultés à adhérer.

À travers le regard tranchant et drôle d’une prostituée, Meryem Alaoui nous livre un premier roman pétillant et touchant avec ce portrait sans concession de la société marocaine d’aujourd’hui. Une immersion réussie dans les quartiers populaires de Casablanca que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.

note 4

Publicités

10 réflexions sur “La vérité sort de la bouche du cheval – Meryem Alaoui

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s