Juste après la vague – Sandrine Collette

DSC_1343

Titre : Juste après la vague

Auteure : Sandrine Collette

Date de parution : janvier 2018

Editions : Denoël

 

Résumé :

Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île.
Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.

 

Mon avis :

Une vague a tout emporté, tout dévasté. Il ne reste rien. À perte de vue, seulement de l’eau et peu de rescapés.

Parmi eux, une famille avec neuf enfants qui vit au sommet d’une colline, devenue une île après le drame. Isolée, et avec la menace de l’eau qui l’engloutit peu à peu, elle n’a d’autre issue que de fuir avec l’unique embarcation qu’elle possède. Une barque qui n’est pas assez grande pour contenir l’ensemble des enfants.

Madie et Pata vont alors devoir prendre une décision cruelle, inhumaine. Choisir lesquels ils emmènent avec eux tout en sachant que les autres n’ont aucune chance de survie.

Dès les premières pages, le suspense nous tient en haleine avec le terrible dilemme que doit affronter cette famille. Les rebondissements s’enchaînent. Le lecteur suit d’un côté le périple, qui n’est pas sans risque, des parents sur leur embarcation et, de l’autre, les enfants livrés à eux-mêmes sur l’île, qui tentent de comprendre pour quelles raisons ils ont été abandonnés.

Sandrine Collette excelle dans la construction de ce récit qui nous happe jusqu’au dénouement. Difficile de ne pas être bouleversée par la culpabilité et la douleur ressenties par Madie. Des personnages attachants qui rendent cette histoire encore plus forte, plus intense.

L’autre gros point fort de ce roman, c’est son ambiance post-apocalyptique, une atmosphère sombre, pesante qui nous assaille tout au long de cette lecture.

Guidée par son instinct de survie, alors que tout a été dévasté par un puissant tsunami, une famille va devoir faire un choix terrible. Un roman noir qui se déroule dans un univers hostile, une intrigue rythmée et chargée en tension. Sandrine Collette a un don incroyable pour maintenir sous pression son lecteur jusqu’à la dernière page. 

note 4

Publicités

15 réflexions sur “Juste après la vague – Sandrine Collette

  1. Plus réservée sur le roman mais ce n’est pas dû à l’auteure. On m’en a beaucoup parlé, trop et en fin de compte je l’ai lu en sachant plus ou moins l’intrigue…… Toujours dommage pour ce type de récit 😦 . Je reconnais que l’intrigue est excellente, l’écriture aussi mais ma lecture avait perdu de son charme.

    Aimé par 1 personne

  2. flyingelectra dit :

    en lisant ton billet, je me dis que les parents ne devraient pas être sur le bateau, ou alors un seul ? et puis à la fin, l’île est épargnée et la barque se renverse ? j’ai un doute sur son oeuvre, je ne pense pas aimer et beaucoup ont été très déçus par l’un de ses romans (je ne me souviens plus), bref elle m’intrigue mais je n’aurais pas la patience de lire ce roman, je serais du genre à aller lire la fin…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s