Einstein, le sexe et moi – Olivier Liron

DSC_1447

Titre : Einstein, le sexe et moi

Auteur : Olivier Liron

Date de parution : 6 septembre 2018

Editions : Alma

 

Résumé :

« Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. » Nous voici donc en 2012 sur le plateau de France 3 avec notre candidat préféré. Olivier Liron lui-même est fort occupé à gagner ; tout autant à nous expliquer ce qui lui est arrivé. En réunissant ici les ingrédients de la confession et ceux du thriller, il manifeste une nouvelle fois avec l’humour qui est sa marque de fabrique, sa très subtile connaissance des émotions humaines.

 

Mon avis : 

Le temps d’un roman, Olivier Liron nous relate sa participation il y a quelques années à la célèbre émission Questions pour un champion. Une expérience qui a marqué sa vie.

Un jeu télévisé qui servira de trame à l’histoire. Un récit découpé en quatre parties qui représente ainsi les différentes manches de l’émission où l’envers du décor nous est dévoilé. Au fil des questions de Julien Lepers, la tension monte entre les candidats et le suspense s’installe chez le lecteur. Qui sortira vainqueur de cette finale?

Mais, ce roman va beaucoup plus loin qu’une simple retransmission d’émission télévisée. En effet, en parallèle du jeu, les souvenirs d’Olivier Liron remontent à la surface et s’intercalent à l’émission. Ce dernier n’hésite pas à se confier avec beaucoup d’autodérision et sincérité en revenant sur son passé douloureux.

Car, l’auteur est autiste Asperger. Ayant des difficultés à établir des relations avec autrui et ne rentrant pas dans la norme, exclusion et persécution marqueront ses années d’école. La plume sensible et légère d’Olivier Liron évoque également ses premiers émois, sa solitude. Le jeune homme finira par trouver la porte de sortie à ses souffrances grâce à l’écriture, la poésie et la danse, activités salvatrices pour notre protoganiste.

Une attendrissante introspection où s’enchevêtrent la pression du jeu, des digressions savoureuses et inattendues ainsi que les pensées intimes de l’auteur. Un subtile mélange avec pour toile de fond la voix entraînante de Julien Lepers et le son du buzzer.

Singulier est sans doute le mot qui caractérise le mieux le deuxième roman d’Olivier Liron. Avec humour et sincérité, l’auteur se met à nu dans cet étonnant récit de vie qui nous entraîne dans les coulisses d’un jeu télévisé. Quand la différence se révèle être une force, il en résulte un livre à la fois décalé, touchant et divertissant.

note 4

Publicités

8 réflexions sur “Einstein, le sexe et moi – Olivier Liron

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s