Les parutions BD qui me font de l’oeil (novembre 2018)

DSC_1827

Petit tour d’horizon des sorties BD qui me tentent pour le mois de novembre. 😉

91GRKdRGi5L

Les beaux étés tome 5, La fugue – Zidrou et Jordi Lafebre

Sortie : le 9 novembre 2018 (Dargaud)

Résumé : La fin de l’année 1979 approche doucement. Les Faldérault ne peuvent pas dire qu’ils en gardent un bon souvenir : Madeleine déteste aussi bien son travail de vendeuse de chaussures que la femme qui l’a engagée, cette pingre de Delmotte, et Garin a proposé à Pierre de reprendre la série «Zagor», celle-là même que Pierre ne peut décidément plus voir en peinture ! Bref, il est vraiment temps que l’année se termine ! Pour se changer les idées, les Faldérault décident de fêter Noël au soleil ! Néanmoins, toute la petite famille ne sera pas de la partie puisque Julie-Jolie reste à la maison pour préparer ses examens. Ce n’est pas non plus du goût de Louis qui avait prévu d’assister au concert de Pink Floyd à Londres et dont les plans sont bouleversés à la dernière seconde. Les voilà donc partis pour des vacances qui s’annoncent mouvementées… surtout lorsque Louis décide de fuguer en cours de route…

********

71ZuoWrNlML

Lamia – Rayco

Sortie : le 10 novembre 2018 (Rackham)

Résumé : Barcelone, 1943. Des lettres manuscrites fourmillant de problèmes intimes, conjugaux et familiaux, inondent les bureaux de l’une des émissions de radio les plus écoutées du pays. Provenant de femmes de tout âge qui subissent de plein fouet la politique régressive de l’Etat national-catholique, elles sont toutes adressées au Dr Elena Bosch, qui livre à l’antenne ses bons conseils. Eulalia Pilar est l’unique scénariste femme de l’émission ; une fois loin des ondes, la jeune trentenaire parcourt les rues à la recherche de son mari Alfonso, porté disparu, alors qu’elle doit accoucher dans quelques semaines et fait appel au detective Don Mauricio pour mener l’enquête. Mais il se pourrait que, sous sa longue robe noire et ses traits angéliques, la jeune femme cache bien des secrets…

********

71SNfKpapvL

Elle s’appelait Sarah – Tatiana de Rosnay, Pascal Bresson et Horne

Sortie : le 7 novembre 2018 (Marabout)

Résumé : Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais.
Elle s’appelait Sarah, est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.

********

51mppzh165L

Terre de feu, feux follets – Fred Bernard, Eddy Vaccaro et Anne-Claire Jouvray

Sortie : le 28 novembre 2018 (Glénat)

Résumé : Début du XXe siècle. Bisons et Indiens ont déjà été quasiment exterminés par la marche de l’homme blanc des grandes plaines d’Amérique du Sud. C’est ici, au fin fond de la Patagonie, qu’Antoine et Maria Jiménez viennent travailler dans un ranch de gauchos, ces fameux cow-boys argentins. De nouveaux arrivants qui bousculent le quotidien de cet endroit sauvage où la vie est rude. Antoine, parce qu’il est peintre ; Maria, parce qu’elle est une femme. Très vite, les habitants du ranch perçoivent que le couple semble cacher des secrets inavouables. Qu’est-ce qui a bien pu les pousser à venir vivre ici, dans ce lieu austère et coupé du monde ?

********

71w1xGEcJmL

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee et Fred Fordham

Sortie : le 7 novembre 2018 (Grasset)

Résumé : Livre culte dans le monde entier, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur raconte l’histoire d’Atticus Finch, jeune avocat, qui élève seul ses deux enfants Jem et Scout. Lorsqu’il est commis d’office pour la défense d’un homme noir accusé d’avoir violé une femme blanche, la vie de la petite famille bascule. Nous sommes dans les années 1930, dans une petite ville de l’Alabama et certaines vérités peuvent être dangereuses à démontrer…

********

81DeU0Dz1-L

La plus belle femme du monde – William Roy et Sylvain Dorange

Sortie : le 7 novembre 2018 (La boîte à bulles)

Résumé : « La plus belle femme du monde… » ! Surnommée ainsi par son producteur, Hedy Lamarr se voit ouvrir les portes d’Hollywood après avoir fui l’Autriche nazie et un premier mari marchand d’armes. Femme de caractère, séduisante et croqueuse d’hommes (6 maris et de nombreux amants célèbres), Hedy aura du mal à exister pour autre chose que sa beauté… dans une industrie cinématographique régie exclusivement par des hommes, dans l’Amérique des années 1940-50. Et pourtant Hedy n’est pas juste belle, elle est aussi curieuse, intelligente, et adore imaginer des inventions, sérieuses ou farfelues ! En collaboration avec le compositeur et écrivain George Antheil, la jeune actrice imagine un système de communication cryptée, qui sera plus tard utilisé pour le guidage des missiles mais aussi pour le WIFI.

********

818ihmLGuSL

Les Vieux Fourneaux tome 5, Bons pour l’asile – Lupano  et Cauuet

Sortie : le 9 novembre 2018 (Dargaud)

Résumé : Retour à Paris pour Antoine, Mimile et Juliette. Le plan est simple : ramener Juliette auprès de sa mère, puis filer au Stade de France pour assister au match de rugby France-Australie. C’est du moins ce qui est prévu… Mais, désireuse de voir son père et son grand-père se rabibocher, Sophie les oblige à s’occuper ensemble de Juliette jusqu’au lendemain. Mimile ne peut donc compter que sur Pierrot pour l’accompagner au match. Or, Pierrot l’anarchiste mène un nouveau combat : il s’est engagé en faveur des migrants. Alors vous pensez bien qu’assister à un match opposant la France, qui refuse d’accueillir les migrants, à l’Australie, qui ne pense qu’à les entasser dans des camps, bafouant ainsi les droits de l’homme, c’est hors de question ! Mimile n’a plus pour seule compagnie que ses désillusions… Et si lui aussi était bon pour l’asile?

********

71QAaEN8ndL

Das Feuer – Patrick Pécherot et Joe Pinelli

Sortie : le 14 novembre 2018 (Casterman)

Résumé : « TAC ! TAC ! BAOUM ! BAOUM ! Les coups de fusils, la canonnade autour de moi. Partout ça crépite et ça roule, longues rafales et coups séparés. Sombre et flamboyant orage qui ne cesse jamais. Je suis enterré au fond d’un éternel champ de bataille. Depuis quinze mois, depuis mille cinq cents jours, du soir au matin sans repos, du matin au soir sans répit. La fusillade, le bombardement ne s’arrêtent pas. Comme le TIC-TAC des horloges de nos maisons, aux temps d’autrefois, dans le passé quasi légendaire. On n’entend que cela lorsqu’on écoute. TAC ! TAC ! BAOUM ! BAOUM ! »
L’horreur de la Première Guerre mondiale transposée dans le camp ennemi, c’est ce que Joe Pinelli tente de nous faire toucher du doigt en adaptant du côté allemand Le Feu, d’Henri Barbusse, écrivain qui a servi dans les tranchées.

********

81vBDzle-ZL

L’épouse yéménite – Laura Silvia Battaglia et Paola Cannatella

Sortie : le 14 novembre 2018 (Des Ronds dans l’O)

Résumé : Le Yémen est connu pour être le fer de lance du terrorisme d’Al-Qaïda et des enlèvements de touristes étrangers. Mais c’est aussi le pays qui a été le berceau de la reine de Saba, qui a tellement apaisé Pasolini et l’a amené à tourner ses films historiques sur cette terre. La journaliste Laura Silvia Battaglia nous raconte le Yémen à la première personne, à travers la vie de petites communautés locales, dans de petits gestes quotidiens qui vont au-delà des préjugés et des barrières.

********

71WpTWgb9dL

Au plus près – Anneli Furmark et Monika Steinholm

Sortie : le 10 novembre 2018 (Ça et là)

Résumé : Adapté par la dessinatrice suédoise Anneli Furmak d’un roman de la romancière norvégienne, Monica Steinholm, Au plus près aborde le thème de l’homosexualité à travers l’histoire de deux jeunes norvégiens, Jens et Edor. Jens a 17 ans et ce jeune norvégien rondouillard et un peu timide vient de comprendre qu’il était amoureux d’un ami d’enfance, Niklas. Jens choisit de révéler à ses parents qu’il est gay mais cette décision l’effraie et le plonge dans une grande confusion. Juste après avoir fait son coming out, il décide de quitter temporairement ses parents et de se rendre chez son oncle qui vit en couple avec un homme à Finnsnes, à une centaine de kilomètres de là. Jens y rencontre Edor, un jeune habitant des environs de Finnsnes de 18 ans, qui a une petite amie, Beate. Edor aime se baigner nu et tester ses propres limites pour « savoir qu’il est vivant », comme il le dit. En passant du temps ensemble, les deux garçons se lient et Edor se rend progressivement compte que les sentiments qu’il ressent pour Jens sont les mêmes que ceux qu’il éprouvent pour Beate.

********

81L47xBareL

Kaboul Requiem – Nicolas Wild et Sean Langan

Sortie : le 21 novembre 2018 (La Boîte à Bulles)

Résumé : Son épouse a beau le supplier de ne plus risquer sa vie en Afghanistan, Sean Langan ne peut d’empêcher d’y retourner. Ce pays, le journaliste anglais, le connait comme sa poche depuis son premier reportage là-bas, en octobre 1999, pour la BBC. C’était avant le 11 septembre, avant l’intervention des troupes occidentales… En 2008, alors que Sean cherche à interviewer un chef pachtoune taliban, combattant les forces de l’OTAN, lui et son fixer se font kidnapper en zone tribale pakistanaise. Leur vie ne tient plus qu’à un fil… Heureusement, son humour anglais le tient à l’abri du désespoir. Et les complexes mais généreuses règles de l’hospitalité pachtounes le protègent finalement des pires menaces. Depuis son cachot, Sean se fait même l’observateur avisé des tensions qui agitent ces tribus d’hommes d’honneur… Au travers des aventures de Sean Langan, Nicolas Wild porte une nouvelle fois un regard décapant et plein d’humour sur la réalité afghane.

********

91x-TicbxpL

Les aventuriers du cubisme – Julie Birmant et Pierre Fouillet

Sortie : le 7 novembre 2018 (Steinkis)

Résumé : Voilà comment tout a commencé ! Voilà comment ils ont révolutionné l’art ! Les virées entre artistes fauchés, les ateliers misérables, le choc de l’art africain, les chicanes, les intrigues, le Tout-Paris qui s’indigne, les critiques assassines… Qui étaient les illuminés à l’origine de tout ce chambardement ? Des peintres bien sûr, Cézanne, Picasso, Braque, Derain… des poètes, Apollinaire, Max Jacob… des marchands aussi comme Daniel-Henry Kahnweiler. On les suit à la trace, ils s’adorent, se haïssent, se confient ! L’amour, la vie, la mort, la création, les anecdotes qui font la grande histoire, celle d’un mouvement qui a fondé la modernité, le Cubisme !

********

81Ir9MEGQ4L

Clivages – Sylvain Runberg et Joan Urgell

Sortie : le 7 novembre 2018 (Hachette Comics)

Résumé : Juliana Brovic, 32 ans, médecin. Quelque part en Europe. Elle mène une vie paisible avec ses deux enfants et son mari. Jusqu’à ce que l’impensable se produise : la guerre est là. Juiana va alors tout mettre en oeuvre pour préserver le fragile équilibre entre habitants et troupes légitimistes dans sa petite ville. En plein cœur de l’hiver et dans un climat de tension permanente, la situation va peu à peu dégénérer …

********

51BF0qFo6gL

Animabilis – Thierry Murat

Sortie : le 1er novembre 2018 (Futuropolis)

Résumé : Hiver 1872. Le journaliste Victor de Nelville débarque de Paris dans le nord du Yorkshire pour relater les faits extraordinaires qui se déroulent dans la lande de Fylingdales dont l’écho est venu jusqu en France. Padfoot, le loup-garou, le chien noir aux yeux rouges, annonciateur de mort, serait revenu dans la région. Depuis, une maladie décime les troupeaux. L’engouement du lectorat mondain de la capitale, friand de ces péripéties ésotériques à la mode, saupoudrées de celtitude et d’exotisme anglo-saxon, a poussé son journal à l’envoyer là-bas relater ces balivernes… Au village où il s’installe, l’accueil est glacial. L’aubergiste le prévient : il ne trouvera aucune explication à ces phénomènes. Puis, le vieil Hodgkin, un berger qui avait la réputation d être un magicien magnétiseur disparaît… avant d être retrouvé pendu. Serait-ce la fin du padfoot ? Lors d’une promenade nocturne dans la lande, Victor croise Mëy, une femme aussi belle que mystérieuse, qui va le pousser délaisser son article pour écrire de la poésie…

Une réflexion sur “Les parutions BD qui me font de l’oeil (novembre 2018)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s