Elle s’appelait Sarah – Tatiana de Rosnay, Pascal Bresson et Horne

DSC_2265

Titre : Elle s’appelait Sarah

Auteurs : Tatiana de Rosnay, Pascal Bresson et Horne

Date de parution : novembre 2018

Editions : Marabulles

 

Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1942, Sarah et ses parents sont arrêtés lors de la rafle du Vél d’Hiv. Comme des milliers d’autres juifs, ils sont enfermés pendant plusieurs jours au vélodrome avant d’être déportés vers les camps de la mort.

En parallèle, en 2002, une journaliste américaine est chargée de rédiger un article sur cet événement dramatique dans le cadre de sa commémoration. Son chemin va alors croiser celui de Sarah et de Michel, son petit frère.

9782501138741-7

Après avoir été profondément touchée par le roman de Tatiana de Rosnay il y a quelques années, j’étais vraiment curieuse de découvrir l’adaptation graphique de ce récit tragique. Et, bien que je connaisse déjà l’histoire de cette fillette, j’ai achevé cette lecture en larmes.

Le scénario est fidèle au roman et conserve l’alternance passé/présent du récit originel. Du côté du graphisme, j’ai particulièrement apprécié le jeu des couleurs. Des ombres noires, sans visages distincts, pour représenter ceux qui sont impliqués dans cette rafle alors que la couleur nous saute aux yeux pour Sarah, sa famille et tous ceux qui l’ont aidée dans l’enfer qu’elle a traversé.

Après le roman bouleversant de Tatiana de Rosnay et l’adaptation ciné très réussie, c’est au tour de la bande-dessinée de nous faire revivre avec beaucoup d’émotion l’histoire de Sarah ainsi que celle de tous les autres enfants qui ont foulé le sol du Vélodrome d’Hiver en juillet 1942. Une lecture qui m’a une nouvelle fois touchée en plein cœur. Un roman graphique indispensable pour ne pas oublier les milliers de victimes innocentes, conséquences de la barbarie des hommes.

note coup de coeur

9782501138741-13

Publicités

20 réflexions sur “Elle s’appelait Sarah – Tatiana de Rosnay, Pascal Bresson et Horne

  1. Je l’ai trouvé cette semaine et dévoré immédiatement et c’est vrai que c’est un récit extrêmement touchant qui permet de ne pas oublier et qui, en même temps, nous emmène dans une enquête. Je n’ai ni lu le roman ni vu le film donc j’ai découvert l’histoire avec la BD. J’ai été remuée, je sais que je vais suivre de très près Pascal Bresson (et faire des achats rétroactifs) mais je n’ai pas eu de coup de cœur. Je me suis arrêtée juste avant : une lecture puissante et absorbante. J’ai vu sur le site de Pascal Bresson qu’il travaille actuellement sur un projet sur Serge et Beate Klarsfeld… Comment dire que je suis impatiente x1000 ? ♥ Et je vais aller découvrir un peu plus le travail de Horne dont j’ai énormément aimé le coup de crayon et la beauté de la mise en couleur. Tu le dis très bien, les touches de couleur dans l’univers gris créent une vraie atmosphère. Il y a un vrai caractère graphique ! Rolala, l’extrait que tu mets en fin d’article me retourne encore…

    Une sacrément belle réussite et punaise je m’en veux de ne pas avoir basculé dans le coup de cœur ! C’est un peu comme quand tu rencontres le mec parfait mais que rien ne se passe dans le ventre. XD

    Aimé par 2 personnes

  2. Ouh là! Moi qui lorgne beaucoup moins du côté des bd (faute de temps, non d’intérêt), je risque de mettre la main sur celle-là. Je garde un très bon souvenir du roman (d’une scène traumatisante en particulier) et je suis bien curieuse de voir comment le tout a été adapté. En plus, le dessin me plaît beaucoup… Ça promet!

    Aimé par 1 personne

  3. Nadia favreau dit :

    Ma fille a 12 ans, et lit des livres actuellement pour les 13-14 ans, qu’en pensez-vous pour Noël, ce peux être une idée cadeau ? car elle est intéressée par l’histoire, le fait que le livre soit en bande dessinée me parait intéressant

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s