D’os et de lumière – Mike McCormack

dsc_2533

Titre : D’os et de lumière

Auteur : Mike McCormack

Date de parution : 9 janvier 2019

Editions : Grasset

 

Marcus Conway est assis à la table de sa cuisine. La cloche de l’angélus vient de sonner à Louisburgh, en Irlande. Il est midi. Désorienté, attendant le retour de sa femme, un flot de pensées s’immisce dans la tête de cet homme. Les bribes du passé resurgissent. Les souvenirs jaillissent, de façon décousue, et son esprit dérive.

Ses divagations entraîne le lecteur dans son enfance, évoquant entre autres son métier d’ingénieur civil, la pression politique et les enjeux environnementaux liés à la mondialisation.

Lors de son introspection, on assiste également à l’ébauche de sa famille. Marcus ressasse son rôle de père et s’attarde sur la première exposition de sa fille artiste. Et, il y a l’épidémie virale qui touche une grande partie de la ville ainsi que sa femme Mairead.

C’est avec une unique phrase d’environ 300 pages que l’auteur nous livre l’histoire de cet homme ordinaire vivant dans un comté rural de l’Irlande. La ponctuation est quasi-absente. La prose est inattendue, poétique, ininterrompue. Une lecture exigeante, déroutante au départ. Mais, après quelques pages, je suis finalement parvenue à m’adapter à la cadence du récit. Malheureusement, l’ennui s’est invité lors de cette lecture.

Une expérience de lecture inédite avec un style singulier, audacieux et des qualités littéraires indéniables. Malgré la beauté des mots de Mike McCormack, le charme n’a pas opéré et je n’ai pas réussi à être emportée par le contenu de ce récit contemplatif.

note 2

logo blog rentrée littéraire janv 2019 mode jpeg

Publicités

10 réflexions sur “D’os et de lumière – Mike McCormack

  1. Je viens de terminer. Ce qui m’a plu dans ce livre c’est la banalité d’une vie de fils, d’homme, de mari, de père qui finalement nous interpelle parce qu’elle nous ressemble. Je crois qu’il faut un âge proche du narrateur pour s’y accrocher vraiment. Je reconnais que la construction peut rebuter.

    Aimé par 1 personne

Répondre à alexmotamots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s