Publié dans Chroniques de romans, Non classé

Nirliit – Juliana Léveillé-Trudel

DSC_2869

Titre : Nirliit

Auteure : Juliana Léveillé-Trudel

Date de parution : août 2018

Editions : La Peuplade

 

Chaque année, la même situation se répète. Les travailleurs blancs envahissent, le temps de la belle saison, Salluit, une ville située dans le Grand Nord du Québec. Parmi eux, il y a la narratrice, une femme de Montréal qui revient s’occuper des enfants autochtones.

Mais, cet été-là, son amie Eva n’est pas là pour l’accueillir et le poids de son absence l’accable. Les circonstances de sa mort restent floues. Accident? Violence conjugale? Une disparition parmi d’autres car celles-ci sont monnaie courante au sein de la population inuite.

Si la seconde partie du récit possède un fil conducteur avec l’histoire d’Elijah le fils d’Eva, la première partie est décousue. Ainsi, par le biais de courts textes fragmentés, Juliana Léveillé-Trudel évoque ce peuple et cette région pour lesquels elle ressent une affection profonde. Mais son regard érige également un constat bien sombre. Car, la vie est rude au Nunavik et la communauté inuite subit les répercussions de la colonisation.

On découvre un peuple qui noie ses souffrances dans l’alcool et qui est touché par un fort taux de suicides. La jeunesse est désœuvrée et les corps sont usés prématurément. Mais c’est surtout le destin dramatique des femmes inuites qui m’a bouleversée entre viols et grossesses à répétition.

À aucun moment, la voix de la narratrice ne prend pas position. Une voix marquée par la colère, l’impuissance et la résignation. Un récit pour mettre en avant toute la complexité des rapports qui unissent la population autochtone aux blancs venus du Sud.

Avec lucidité, Juliana Léveillé-Trudel dresse, dans son premier roman, le portrait d’un peuple en pleine décrépitude et s’attarde avec un réalisme poignant sur le sort réservé aux femmes inuites dans le Grand Nord Canadien. Les mots poétiques de l’auteure forment également une vibrante déclaration d’amour à un territoire aux paysages majestueux. Un roman saisissant et envoûtant, qui laisse des traces.

note 4

7 commentaires sur « Nirliit – Juliana Léveillé-Trudel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s