Publié dans Non classé, Sorties littéraires

Sorties littéraires #9

DSC_2968

Comme chaque samedi, retrouvez toutes les sorties littéraires de la semaine qui ont attiré mon attention 😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

71Gp6rGBoHL

Sous le soleil de mes cheveux blonds – Agathe Ruga

Sortie : le 27 février (Stock)

Résumé : L’une est blonde, secrète et bourgeoise. Au lycée, on la surnomme Brigitte. L’autre, extravertie et instable, répond au nom de Brune. Toutes deux sont encore des jeunes filles pleines d’avenir. Ensemble, elles se le promettent, elles pourront tout vivre.Traversant les années folles de la jeunesse, elles découvrent la joie d’aimer, de danser, de rire et de boire jusqu’au petit matin en rêvant à leurs destins de femmes. Mais un étrange jour d’été, tout s’arrête brusquement. Sans donner aucune explication, Brigitte rompt leur amitié et disparaît.
Les années passent mais n’effacent pas la douleur de l’absence. Lorsque Brune tombe enceinte, le moment est venu de comprendre ce qui s’est joué entre elles, ce qui les a unies puis séparées. D’autant que Brigitte, dont elle n’avait plus la moindre nouvelle, revient la hanter : dans ses rêves, elle aussi attend un enfant… Avec brio, Agathe Ruga explore une tranche de vie aussi enivrante que violente, celle des premières fois, de l’éveil de la féminité, du passage à l’âge adulte et des désillusions, jusqu’à la délivrance.

********

71w5yk+huZL

La solitude des grandes personnes – Aurélien Gougaud

Sortie : le 27 février 2019 (Albin Michel)

Résumé : Parce qu’on ne lui a pas permis d’adopter le chat avec lequel il passe ses journées dans une immense bibliothèque, un petit garçon décide de s’évader avec ce nouveau compagnon. D’autant qu’il vient d’apprendre que l’Egypte est le berceau des félins, vénérés tels des Dieux. La ville l’engloutit. Devenu nomade, explorateur sans boussole en quête du pays des chats, l’enfant croise sur sa route des mendiants, des nantis, des amoureux et des aigris, des hooligans et des gendarmes. Tous vulnérables, tous précaires, tous inachevés – des adultes.

********

714Ksx-d+gL

Un homme à sa fenêtre – David Thomas

Sortie : le 1er mars 2019 (Anne Carrière)

Résumé : Un père a honte de son fils ; une femme lit sa vie amoureuse dans les slogans politiques ; des universitaires, des cadres, des ados ou une youtubeuse parlent un jargon incompréhensible ; un jardinier joue des castagnettes à ses melons ; une fille s’épouse elle-même – et d’autres se méfient des chauves ; un écrivain abandonné par son éditeur se voit livrer cent kilos de pommes de terre pour continuer d’écrire… Directs, ironiques, émouvants, ces textes débordent d’humanité et d’humour. David Thomas joue de son art de l’instantané pour nous faire voir le monde sans concessions ni manières, et s’amuse de ses petits travers autant que de ceux de ses contemporains.

********

71izGKeDkWL

J’ai dû rêver trop fort – Michel Bussi

Sortie : le 28 février 2019 (Presses de la Cité)

Résumé : Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

********

81AJp6jxoeL

Au rendez-vous des insomniaques – Gabrielle Levy

Sortie : le 27 février 2019 (JC Lattès)

Résumé : Ils sont cinq. Cinq pour qui les nuits ne sont qu’une longue attente.
Claire, qui a peur de l’immensité et du silence de la campagne où elle vit, et qui désespère au côté d’un mari qui ronfle et d’un petit garçon qui n’est pas le sien. Jacques, psychiatre en fin de carrière, dont la solitude, le soir, n’est rompue que par des coups de téléphone anonymes et qui peu à peu se met à détruire méthodiquement son luxueux appartement. Michèle, douce retraitée, qu’un lourd secret pousse à sortir du lit pour aller s’affairer à l’église. La jeune Léna au style gothique, qui ne sait braver l’aube qu’en allant donner un coup de main au café du coin. Hervé, comptable timide et anxieux, qui guette ses mails professionnels dans l’obscurité.
Tous ont en partage ces insomnies chroniques qui les excluent chaque jour un peu plus du monde des actifs. Régulièrement, ils se retrouvent aux réunions animées par Hélène, une spécialiste du sommeil pleine de bonne volonté. Au gré des séances, la parole se délie, des liens se nouent, des confessions et des rencontres se font… Cette thérapie les aidera-t-elle enfin à dormir ?

********

71OdI9Ob9mL

Edmonde – Dominique de Saint Pern

Sortie : le 27 février 2019 (Stock)

Résumé : Edmonde. Nous sommes en 1938, et le bal tragique commence.
De Rome à Marseille, d’une alcôve l’autre, d’un palais l’autre, voici la fille de l’ambassadeur François Charles-Roux prête pour se marier, comme d’innombrables jeunes filles de son âge. Mais rien ne se passe comme prévu.
Arrachée à l’amour de son fiancé Camillo Caetani, dont le mariage ferait d’elle une duchesse et une princesse, mais qui sera tué sur le front albanais. Arrachée à la France de Vichy par l’intelligence d’un père qui sut déjouer les pièges de la collaboration, arrachée à la douceur du lien avec sa soeur, la belle Cyprienne, princesse del Drago, par l’Italie des Chemises noires, et le terrible secret qui unit celle-ci à Galeazzo Ciano, gendre de Mussolini.
On skie en cachemire à Megève, mais on renseigne la Résistance. On joue du piano avec Samson François, mais on planque les réfugiés dans le jardin. On roucoule avec les Vilmorin, mais on compte les morts dans le Who’s Who macabre de la guerre. Sous les bombes, dans les officines du pouvoir, dans les infirmeries militaires, Edmonde le soldat de la 5e DB n’a pas froid aux yeux. En 1945, elle ne sera ni fiancée, ni duchesse, ni du beau monde, mais de tous les mondes à la fois. Ce roman-fresque raconte superbement la métamorphose d’Edmonde en femme libre.

********

71pv256NB4L

Qui ne se plante pas ne pousse jamais – Sophie Tal Men

Sortie : le 27 février 2019 (Albin Michel)

Résumé : Lorsqu’elle apprend qu’elle est malade, Jacqueline mesure plus que jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre, le garçon qu’elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa petite-fille, qui travaille dans l’illustre chocolaterie familiale. Tous deux ne sont qu’à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu’enfin ils ne s’empêchent plus de rêver et écoutent battre leur cœur. Car savoir qui on est, c’est savoir où on va… sans redouter les obstacles qui vous font grandir !

 

Bonnes lectures!

9 commentaires sur « Sorties littéraires #9 »

  1. Depuis trois ans, je lis chaque parution de Sophie Tal Men alors celle-ci ne fera pas exception à la règle 🙂 Je n’ai jamais lu Michel Bussi, je n’ai jamais été tentée à vrai dire mais cette nouveauté m’attire beaucoup ! Je pense que le visuel de la couverture y est pour beaucoup… :p

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s