Sorties littéraires #7

IMG_0664

Comme chaque semaine, retrouvez toutes les sorties en librairie qui ont attiré mon attention 😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

61UZvrgflFL

Dans la rue de l’école – Anouk F.

Sortie : le 13 février 2020 (Cherche Midi)

Résumé : La rue de l’école, elle monte. Ou elle descend, c’est selon. En haut, les façades des immeubles sont un peu noires. Plus bas, les villas s’ouvrent sur des allées de graviers blancs.
Ici, les habitants trimballent leur passé et bricolent leur présent. Au n° 7, Karine et son fils, Naël, essaient de repartir de zéro, ou plutôt de ne plus y rester. Juste au-dessous, Kamel apprend à être seul avec ses filles, Siryne et Nour. Au n° 24, Julie, la maman parfaite et quadra bien sous tous rapports, se cherche dans cette maison trop grande, dans ce confort qui l’encombre.
Au milieu, au n° 12 : l’école publique.
Nour disparaît un jour. Qu’ils viennent du haut ou du bas de la rue, les voisins se mobilisent pour la retrouver. Peut-être aussi pour se trouver.
L’histoire d’une rue, d’un quartier, d’une société fissurée que l’on peine à rafistoler.

********

51PHGVeCvGL

Les Jango – Abdelaziz Baraka Sakin

Sortie : le 13 février 2020 (Zulma)

Résumé : Les Jango sont décidément impayables. On les reconnaît à leur élégance tape-à-l’œil et à leur sens de la fête. Et ce sont les femmes qui mènent la danse, dans la Maison de la Mère, au cœur de toutes les rumeurs.
Les histoires les plus folles courent d’ailleurs sur Safia, élevée au lait de hyène, Alam Gishi l’Éthiopienne experte en amour, ou l’inénarrable Wad Amouna. Lorsque soudain souffle le vent de la révolte…
Dans les effluves de café grillé, de chicha parfumée et de gomme arabique, se joue une comédie humaine dont les Jango, «sages à la saison sèche et fous à la saison des pluies» sont les héros.

********

61gGbeQFqJL

Miss Laila armée jusqu’aux dents – Manu Joseph

Sortie : le 13 février 2020 (Philippe Rey)

Résumé : Alors que les nationalistes hindous du Sangh, sous l’égide de leur leader Damodarbhai – anagramme à peine déguisé du Premier ministre actuel, Narendra Modi – sortent tout juste victorieux d’une élection nationale, un immeuble s’effondre dans l’un des quartiers pauvres de Mumbai, entraînant avec lui la disparition de ses presque deux cents résidents. Coincé sous les décombres : un unique survivant, un homme en piètre état. Seule Akhila, une jeune et impétueuse étudiante en médecine, réussit à se glisser dans le tunnel étroit de plus de dix mètres creusé par l’armée et menant à la victime. Là, elle entend l’homme murmurer le pire : un certain Jamal serait sur le point de commettre un attentat tout près d’ici. C’est une course contre la montre qui commence afin de localiser le potentiel terroriste, tandis que les autorités s’interrogent sur la fiabilité des dires de la jeune femme, la seule à pouvoir entendre et transmettre la confession du survivant : après tout, n’est-elle pas connue et crainte pour ses canulars sur les réseaux sociaux et ses critiques acerbes de la société ?
Entre-temps, dans la ville de Mumbra, la petite Aisha raconte comment sa grande sœur Laila s’est sacrifiée pour prendre soin de la famille après la mort de leur père. Laila, qui a tout récemment pris la fuite avec un certain Jamal…

********

61Rb7EWM4HL

La cantina – Frank Le Gall

Sortie : le 13 février 2020 (Alma)

Résumé : 1967. Une cantina oubliée dans le désert de Sonora, Mexique. Louis-Marie, l’amnésique, y partage sa solitude avec le dévoué, brave et stupide Felipe. Mais son véritable confident est un cactus cierge qu’il a nommé Ferdinand, et dont les grands bras levés vers le ciel seraient des antennes permettant de communiquer avec Dieu. Une solitude à deux bientôt troublée par l’arrivée surprise de la trop belle et provocante Rita, flanquée de son vieil amant, Juan…
Oui, tout peut arriver à la Cantina. Et tout arrive : des chassés croisés amoureux, une horde de flower children, des coups de feu dans le désert, la recette du véritable tequila sunrise, les extraterrestres, l’amour sous peyotl… De ce désordre insensé pourrait bien jaillir la vérité qui échappe à Louis-Marie. Une vérité dépassant de loin tout ce qu’il avait oublié, tout ce qu’il aurait pu imaginer.

********

71JpGa3RFyL

À cache-cache – M.J. Arlidge

Sortie : le 13 février 2020 (Les Escales)

Résumé : Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice d’Angleterre, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, enfermée aux côtés des criminelles qu’elle a fait condamner, elle doit désormais survivre jusqu’au procès et prouver, d’une façon ou d’une autre, son innocence.
Quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, cette situation étouffante se transforme en véritable cauchemar. Il lui faut à tout prix arrêter l’assassin… avant qu’elle ne soit sa prochaine victime.

********

81ufi9vxaiL

La traversée de Pyongyang – Marc Nexon

Sortie : le 12 février 2020 (Grasset)

Résumé : C’est l’histoire d’un homme qui court. Sa semelle frappe le bitume. Sa respiration emplit les avenues entièrement vides. Parfois il traverse un rond-point comme un anneau gigantesque. Mais sur le côté, aucun public, engageant ou rieur, aucune banderole, rien. Des haut-parleurs sont fixés partout, et des hommes en gris observent, à chaque carrefour, ce coureur et, loin devant, celui qui le précède.
Bienvenu dans cette capitale célèbre et silencieuse, aux façades tristement ripolinées, où se mêlent douleur et néant. A Pyong Yang plus qu’ailleurs, le marathon est une épreuve. Marc Nexon s’y est préparé, il a dissimulé son métier véritable, et le voici lancé. Que pense le démocrate qui traverse au pas de course la ville la plus fermée du monde, en short et baskets fabriquées en Chine, de l’autre côté de la frontière  ? Croit-il à l’échange par le sport, lui qui a couvert l’ancien bloc de l’Est  ? Rencontre-t-il un pays différent, entre statues immenses et plaines désertées  ? Ou cette course est-elle un acte un peu fou, un engagement décalé  ?
D’une avenue où se rangent les camions de l’armée à l’étage interdit de l’hôtel, d’une pause très surveillée en bord de route à un sourire d’enfant, Marc Nexon raconte, évoque, respire. Ici un vêtement, là un signe. Ici un slogan, là une impasse misérable. Partout la peur. Cette traversée métaphysique, magistralement écrite, est aussi un des rares récits sur ce pays interdit.

********

71+jAnJBbWL

Shalom India Résidence – Esther David

Sortie : le 13 février 2020 (Héloïse d’Ormesson)

Résumé : En plein cœur d’Ahmedabad, dans le sillage des émeutes de 2002, une nouvelle résidence voit le jour. À l’entrée de chaque bâtiment, une mezzouza, au mur de chaque foyer, le portrait du prophète Élie. En Inde, la chose est plutôt rare.
Dans ces immeubles cohabitent trois générations d’une minuscule communauté juive – autant de destins qui se croisent, s’ignorent, s’aiment ou s’affrontent, tiraillés entre le poids des traditions et la tentation d’élargir leurs horizons.

********

61mKNdP-lgL

Tout commence par la baleine – Cristina Sandu

Sortie : le 13 février 2020 (Robert Laffont)

Résumé : Alors que son grand-père roumain vient de mourir, Alba, Finlandaise qui vit à Helsinki, se remémore ses étés passés dans un petit village près de la frontière serbe. Les odeurs, les couleurs, la lumière du jour, un ciel étoilé sont autant de sensations liées à un lieu, une période, une personne. Ses souvenirs sont aussi assombris par des secrets et des cicatrices qui datent de l’époque de la dictature de Ceausescu.
En pleine rupture amoureuse, elle retourne au village pour les funérailles. L’histoire familiale se mêle aux veillées funèbres tandis que le corps de son grand-père repose sur la table de la cuisine, dans la pénombre, et qu’une poignée de villageois, l’oncle, la tante et la cousine d’Alba – émigrés aux États-Unis – viennent se recueillir.
Paré d’émotion et de sensualité, ce roman mélancolique prend vie dans les légendes et le folklore qui peuplent les cultures roumaine et finlandaise. La réalité n’en est pas pour autant ignorée et Cristina Sandu aborde des thèmes aussi personnels qu’universels, tels que l’immigration, la double identité et le multiculturalisme.

********

41Jggjg+SvL

Le parfum des citronniers – Cristina Campos

Sortie : le 11 février 2020 (Charleston)

Résumé : 2010, Majorque
Marina et Anna, deux sœurs qui ont passé des années sans se voir à la suite d’un désaccord, sont réunies pour signer la vente d’un moulin dont elles viennent d’hériter de la part d’une parfaite inconnue.
Tout sépare les deux femmes. Marina vient de rentrer sur leur île natale après avoir couru le monde pour Médecins sans frontières, tandis qu’Anna, mariée à un homme qu’elle n’aime pas, n’a jamais quitté l’île.
Déterminées à percer le secret qui entoure cet héritage mystérieux, les deux jeunes femmes vont tenter de rattraper le temps perdu car du temps, Anna n’en a plus beaucoup. Et peut-être est-ce justement l’occasion de faire le point sur sa vie, ce qu’elle regrette et ce qu’elle peut encore réparer.

 

Bonnes lectures!

2 réflexions sur “Sorties littéraires #7

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s