Sorties littéraires #9

IMG_0654

Comme chaque semaine, retrouvez toutes les sorties en librairie qui ont attiré mon attention 😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

81D2EnBA-nL

Les lendemains – Mélissa Da Costa

Sortie : le 26 février 2020 (Albin Michel)

Résumé : Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.
Dans ce roman plein de courage et d’émotion, Mélissa da Costa nous invite à ouvrir grand nos yeux, nos sens et notre cœur. Un formidable hymne à la nature qui nous réconcilie avec la vie.

********

41r83udz2VL

L’audacieux Monsieur Swift – John Boyne

Sortie : le 26 février 2020 (JC Lattès)

Résumé : Dans un hôtel berlinois, Maurice Swift rencontre par hasard le célèbre romancier Erich Ackerman qui lui confie son lourd passé, et lui permet de devenir l’auteur qu’il a toujours rêvé d’être.
Quelques années plus tard, Maurice Swift s’est enfin fait un nom ; il a désormais besoin de nouvelles sources d’inspiration. Peu importe où il trouve ses histoires, à qui elles appartiennent, tant qu’elles contribuent à son ascension vers les sommets.
Des histoires qui le rendront célèbre, mais qui le conduiront aussi à mentir, emprunter, voler. Ou pire encore, qui sait ?
Roman troublant des ambitions démesurées, L’Audacieux Monsieur Swift raconte combien il est facile d’avoir le monde à ses pieds si l’on est prêt à sacrifier son âme.

********

81Fc8UGdsHL

Vanda – Marion Brunet

Sortie : le 26 février 2020 (Albin Michel)

Résumé : Personne ne connaît vraiment Vanda, cette fille un peu paumée qui vit seule avec son fils Noé dans un cabanon au bord de l’eau, en marge de la ville. Une dizaine d’année plus tôt elle se rêvait artiste, mais elle est devenue femme de ménage en hôpital psychiatrique. Entre Vanda et son gamin de six ans, qu’elle protège comme une louve, couve un amour fou qui exclut tout compromis. Alors quand Simon, le père de l’enfant, fait soudain irruption dans leur vie après sept ans d’absence, l’univers instable que Vanda s’est construit vacille. Et la rage qu’elle retient menace d’exploser.

********

71iDx77WwKL

Les falaises – Virginie DeChamplain

Sortie : le 27 février 2020 (La Peuplade)

Résumé : V. vient d’apprendre que l’on a retrouvé le corps sans vie de sa mère, rejeté par le Saint-Laurent sur une plage de la Gaspésie, l’équivalent «du bout du monde». Elle regagne là-bas, brusquement, sa maison natale, et se confectionne une «île» au milieu du salon venteux, lieu désigné pour découvrir et mieux effacer – ou la ramener – l’histoire des femmes de sa lignée à travers les journaux manuscrits de sa grand-mère. V. se voit prise dans sa lecture, incapable de s’en détacher. Sa seule échappatoire réside derrière le comptoir d’un bar au village, dans une chevelure rousse aérienne, et s’appelle Chloé.

********

8107yOfyLBL

La mangeuse de guêpes – Anita Nair

Sortie : le 26 février 2020 (Albin Michel)

Résumé : En 1965, Sreelakshmi, une jeune écrivaine indienne critiquée dans son pays pour avoir osé évoquer le désir féminin en termes crus, met fin à ses jours. Nul ne sait pourquoi, sauf peut-être son amant, qui gardera religieusement l’os de l’un de ses doigts. Cinquante ans plus tard, une fillette découvre par hasard la boîte contenant la relique, et libère sans le savoir l’âme et le secret de Sreelakshmi.
A travers ce destin, la grande romancière Anita Nair, l’auteure mondialement connue de Compartiment pour dames, évoque avec sensualité et audace la condition féminine en Inde et dans le monde. Une ode à la liberté et au désir.

********

71ui8p2zH2L

Nuits d’été à Brooklyn – Colombe Schneck

Sortie : le 26 février 2020 (Stock)

Résumé : Août 1991, à Crown Heights, un quartier résidentiel de Brooklyn, un juif renverse accidentellement deux enfants noirs qui jouent de l’autre côté de la rue. L’un d’eux est tué sur le coup. Ce quartier où cohabitent difficilement les deux communautés se retrouve très vite à feu et à sang, les rues résonnent aux cris de «morts aux juifs» et «vive les nazis», les magasins sont pillés et les voitures brûlent. Pendant que la réaction policière tarde à venir, Rabbins, révérends, mères de famille, journalistes et simples citoyens s’affrontent, cherchant la faute et la violence dans le regard de l’autre.
L’histoire d’amour entre Esther et Frederick ne survivra pas à ces événements qui les opposent jusqu’à la rupture. Esther ne s’en remettra pas et passera 25 ans à ressasser son amour perdu et à essayer de comprendre ce qui s’est joué lors de cet été 1991. Ce livre est le récit de sa quête pour répondre à la question posée un jour par son amant : Pourquoi ne pouvons-nous pas nous aimer les uns les autres ?

********

71FRBerVHuL

Tant qu’il y aura des cèdres – Pierre Jarawan

Sortie : le 27 février 2020 (Héloïse d’Ormesson)

Résumé : Après avoir fui le Liban, les parents de Samir se réfugient en Allemagne où ils fondent une famille soudée autour de la personnalité solaire de Brahim, le père. Des années plus tard, ce dernier disparaît sans explication, pulvérisant leur bonheur. Samir a huit ans et cet abandon ouvre un gouffre qu’il ne parvient plus à refermer. Pour sortir de l’impasse, il n’a d’autre choix que de se lancer sur la piste du fantôme et se rend à Beyrouth, berceau des contes de son enfance, pour dénicher les indices disséminés à l’ombre des cèdres.
Voyage initiatique palpitant, Tant qu’il y aura des cèdres révèle la beauté d’un pays qu’aucune cicatrice ne peut altérer. À travers cette quête éperdue de vérité, se dessine le portrait d’une famille d’exilés déchirée entre secret et remord, fête et nostalgie.

********

71W7Y9ajqtL

Turbulences – David Szalay

Sortie : le 26 février 2020 (Albin Michel)

Résumé : Douze vols, douze voyageurs en transit à travers la planète, douze destins individuels liés les uns aux autres. Après Ce qu’est l’homme, finaliste du Man Booker Prize, l’écrivain britannique David Szalay nous emmène aux quatre coins du monde, explorant ce lieu de passage par excellence qu’est l’aéroport. De Londres à Madrid, de Dakar à São Paolo, à Toronto et à Doha, ce sont des fragments d’existence qui tissent le récit pour finalement se rejoindre. Avec une impressionnante économie de moyens et une grande subtilité, Szalay en saisit l’essence, captant chez chacun de ces êtres, en suspens à des milliers de mètres d’altitude, les zones de turbulences auxquelles la vie les expose.
En offrant une vision panoramique en perpétuel mouvement, Turbulences esquisse un portrait de l’humanité en temps de crise, et nous interroge sur notre place et notre rapport aux autres dans ce vaste réseau interconnecté qu’est le monde d’aujourd’hui.

********

71MIyJNXRJL

Les étincelles – Julien Sandrel

Sortie : le 26 février 2020 (Calmann-Lévy)

Résumé : La jeune Phoenix, 23 ans, a le goût de la provocation, des rêves bien enfouis, et une faille terrible : il y a trois ans, son père, un scientifique, s’est tué dans un accident de voiture en allant rejoindre  une autre femme que sa mère.
Depuis, Phoenix le déteste. À cause de lui, elle a abandonné études et passions et enchaîne les petits boulots. Mais un jour, dans un carton qui dort à la cave, elle découvre la preuve que son père se sentait en danger. Ainsi qu’un appel à l’aide énigmatique, écrit dans une langue étrangère.
Et si elle s’était trompée ? Et si… la mort de son père n’avait pas été un accident ?
Aidée de son jeune frère, un surdoué à l’humour bien ancré, Phoenix se lance à la recherche de la vérité. Mais que pourront-ils, tout seuls, face à un mensonge qui empoisonne le monde ?

********

71F4xejKemL

Le silence après nous – Sarah Masson

Sortie : le 26 février 2020 (JC Lattès)

Résumé : 20 mai 2007, c’était leur dernière soirée tous les trois. En rentrant tard, ils choisissent une route de campagne qui longe la mer. Gabriel, l’aîné, conduit, Mona, sa sœur, est à côté de lui, Antonin, le frère cadet, derrière. Gabriel roule vite. A la radio passe Seven Nation Army des White Stripes. Derrière il y a d’autres voitures qui vont vite aussi, conduites par des amis. C’est une course, un jeu, un défi. Qui ira le plus vite? Gabriel ne veut pas se faire doubler.
La cervicale 6 de Mona se brise jusqu’à la moelle. Antonin, la légèreté comme on le surnommait dans la famille, en réchappe. Pas Gabriel, Gab, l’aîné, qui portait des tee-shirt «Fuck the world», une casquette kaki, voulait embarquer sur tous ces les paquebots du Havre et venait de rencontrer Marlène.
Ce premier roman bouleversant est l’histoire de Gabriel, Mona et Antonin, avant et après l’accident, du silence qui a tout glacé en eux et autour d’eux, de la lente reconstruction de chacun, y compris de celui qui en apparence n’a rien eu, de ce qu’ils ont perdu sur cette nuit de mai et de la force qu’ils ont dû acquérir pour vivre, aimer, s’aimer, du Havre où se joue cette histoire de cassures et d’amour.

********

81PROENSsGL

Un parfum de corruption – Liu Zhenyun

Sortie : le 27 février 2020 (Gallimard)

Résumé : Niu Xiaoli est une jeune femme simple, mais qui n’a pas froid aux yeux. Son père est mort lorsqu’elle était adolescente, sa mère a disparu, et il ne lui reste plus qu’un grand frère, garçon assez lâche, qu’elle veut marier à tout prix. Mais dans la campagne chinoise, les fiancées s’achètent à prix d’or et les arnaques sont monnaie courante. Et c’est par là que le scandale arrive : une fois passée la nuit de noces, la promise de son frère disparaît avec la dot. Prête à tout pour récupérer cette somme colossale et retrouver l’intrigante, Niu Xiaoli s’engage dans une traque sans merci qui la conduira bien loin de chez elle. Au cours de ses pérégrinations, elle tombera notamment dans les filets d’une maquerelle redoutable qui lui proposera un plan infaillible pour récupérer son argent : se faire passer pour vierge et appâter ainsi les hommes les plus puissants – et les plus corrompus – du pays. La roue ne tardera pas à tourner pour Niu Xiaoli, comme pour ces hommes très haut placés. Ce roman fort et plein d’humour se présente comme une chronique de la Chine contemporaine. Au fil des rencontres et des histoires qui s’entremêlent, Liu Zhenyun livre une réflexion savoureuse et fine sur l’individu soumis au pouvoir, et analyse sa dépendance vis-à-vis d’un système qui a remplacé l’idéologie par les avantages matériels. Dans la lignée satirique d’Erasme et Jonathan Swift, Un parfum de corruption dénonce les hypocrisies de la société chinoise d’aujourd’hui, son extraordinaire pragmatisme et ses inévitables dérives.

 

Bonnes lectures!

13 réflexions sur “Sorties littéraires #9

  1. Je suis en train de lire L’audacieux Monsieur Swift et je ne peux pas le lâcher !! John Boyne est vraiment un écrivain de talent, et je suis sûre que je ne serai pas déçue de ce roman même s’il me reste encore une centaine de pages…
    Comme d’habitude, merci pour cette compilation qui doit te demander pas mal de temps !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s