Mes plus belles lectures audio

IMG_1269

Depuis plusieurs années maintenant, je suis une adepte des livres audio, support que j’écoute essentiellement en voiture pour aller travailler. Je comble ainsi mon temps de route en me permettant de «lire» plus, ce que j’apprécie énormément.

L’atout principal du livre audio est, je trouve, la dimension vivante qu’il donne au récit grâce en grande partie au narrateur mais aussi à la musique qui accompagne les écoutes, des éléments qui favorisent l’immersion dans l’histoire. De plus, l’offre que proposent les éditeurs est de plus en plus diversifiée, il y en a pour tous les goûts et tous les âges avec même dernièrement l’arrivée de bandes dessinées en version audio.

Alors oui bien sûr, ce type de lecture ne convient pas à tout le monde et il faut avoir la concentration nécessaire pour se laisser embarquer par l’écoute. Parfois, le choix du narrateur ou le récit sont pour ma part à l’origine d’abandons mais, pour certains, je sais que je retenterai la lecture au format papier ultérieurement. Et pour d’autres, j’ai été complètement transportée par l’histoire et les émotions avec de très belles surprises.

Dans ce billet, je vous ai concocté une sélection de mes plus belles écoutes audio. En cette période difficile de confinement, ça vous donnera peut-être des idées de lectures 😉

Et vous? Ecoutez-vous des livres audio? Etes-vous tentés par l’expérience? Quelles sont les écoutes qui vous ont le plus marqués?

  • Une envie d’évasion

9782330126490

Ma chronique complète par là

Salina, les trois exils – Laurent Gaudé

Lu pas Guillaume Gallienne

Résumé : Qui dira l’histoire de Salina, la mère aux trois fils, la femme aux trois exils, l’enfant abandonnée aux larmes de sel ? Elle fut recueillie par Mamambala et élevée comme sa fille dans un clan qui jamais ne la vit autrement qu’étrangère et qui voulut la soumettre. Au soir de son existence, c’est son dernier fils qui raconte ce qu’elle a été, afin que la mort lui offre le repos que la vie lui a défendu, afin que le récit devienne légende.

Mon avis : Laurent Gaudé est un conteur hors pair avec ce récit qui nous évoque le destin dramatique de Salina, la femme aux trois exils. Une histoire à mi-chemin entre mythe et légende, où le lecteur vagabonde entre dunes de sable et terres de pierre. Un conte vibrant qui nous emporte dans un voyage saisissant et fabuleux en terre inconnue.  

********

9782367626765-001-T

Ma chronique complète par là

Les huit montagnes – Paolo Cognetti

Lu par Emmanuel Dekoninck

Résumé : Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes.
Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au cœur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé – et son avenir.

Mon avis : Une magnifique ode à la montagne et à la nature mais également une très belle histoire d’amitié.  La transmission est au cœur de ce voyage mémorable sur les sommets enneigés des Alpes. Une lecture dépaysante, pleine d’authenticité.  

 

  • Ode à la littérature

9782367626604-001-T

Ma chronique complète par là

Nos richesses – Kaouther Adimi

Lu par Jean-Paul Bordes

Résumé : En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête : ouvrir une librairie. Placée sous l’égide de Giono, sa minuscule boutique est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d’un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c’est aussi la sacrifier aux aléas de l’infortune et de l’Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale.
En 2017, Ryad n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il arrive à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

Mon avis : Un magnifique hommage rendu à Edmond Charlot, un homme qui a dédié sa vie à la littérature et qui, malgré le tumulte de l’Histoire, n’a jamais cessé son combat. Un roman passionnant qui nous offre une formidable épopée littéraire, d’Alger à Paris, tout au long du XXème siècle.

 

  • Un peu de légèreté

41N6kwHijrL

La vie rêvée des chaussettes orphelines – Marie Vareille

Lu par Lou Broclain

Résumé : En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie.
Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

Mon avis : Une histoire addictive avec des personnages touchants qui m’a agréablement surprise. Je me suis laissée prendre au piège de l’intrigue qui peut sembler banale et légère au départ. Mais celle-ci prend brusquement une tournure inattendue, donnant ainsi une toute autre dimension à ce récit. Une excellente écoute.

********

9782367625829-001-T

Ma chronique complète par là

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi

Lu par Sophie Frison

Résumé : « Je ne t’aime plus. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Mon avis : Cette deuxième rencontre avec Virginie Grimaldi m’a de nouveau conquise avec une histoire forte qui a su à la fois me surprendre et me toucher. On sourit et on pleure avec cette lecture qui évoque avec justesse les aléas de la vie.

 

  • Un récit autobiographique

9782367624112-001-T

Ma chronique complète par là

Arrête avec tes mensonges – Philippe Besson

Lu par Antoine Leiris

Résumé : Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : «Arrête avec tes mensonges.» J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J’ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier. Aujourd’hui, voilà que j’obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre.
Autant prévenir d’emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale. Mais un amour, quand même.
Un amour immense et tenu secret. Qui a fini par me rattraper.

Mon avis : Philippe Besson se confie avec sincérité et nostalgie sur son premier amour. Un amour qui a laissé des traces et qu’il nous dévoile à travers ce récit autobiographique fort, poignant, qui m’a énormément touchée. 

 

  • De la fantaisie

61fuTlVc0DL._SL500_

Ma chronique complète par là

En attendant Bojangles – Olivier Bourdeaut

Lu par Louis Arène

Résumé : Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui mène le bal, c’est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Mon avis : Olivier Bourdeaut nous entraîne avec brio dans une danse époustouflante et enivrante. Une histoire surprenante et décalée qui déborde d’amour, de tendresse, d’humour et de fantaisie. Une merveilleuse réussite.

 

  • Une sombre histoire de vengeance

9782367624631-001-T

Ma chronique complète par là

Le jour d’avant – Sorj Chalandon

Lu par Stéphane Boucher

Résumé : « Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.

Mon avis : À travers cette bouleversante histoire de vengeance, Sorj Chalandon rend un vibrant hommage aux quarante-deux mineurs morts dans la fosse de Liévin. Un roman magistral, poignant et captivant.

 

  • Une  grosse dose d’humanité

9782356419354-T

Ma chronique complète par là

Alors voilà, les 1001 vies des Urgences – Baptiste Beaulieu

Lu par Emmanuel Dekoninck

Résumé : Alors voilà le récit au quotidien d’un apprenti médecin qui joue des claquettes entre les différents services des Urgences avec ses co-internes. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en fin de vie (dans la chambre 7) ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre. Se nourrissant de situations bien réelles, vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner. Il peint avec humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients… Pour réconcilier soignants et soignés.

Mon avis : Beaucoup d’émotions se sont bousculées lors de ma lecture. C’est touchant, bourré d’humour, ironique et optimiste. Grâce à cette lecture, mon regard aura définitivement changé sur le monde hospitalier et sur celui des soignants.

 

  • Pour les férus d’Histoire

71kVWLoOLUL

Ma chronique complète par là

La disparition de Josef Mengele – Olivier Guez

Lu par l’auteur

Résumé : 1949 : Josef Mengele arrive en Argentine.
Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Perón est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.
Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ?
La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.

Mon avis :  Un roman passionnant qui nous fait revivre la cavale de l’un des plus monstrueux criminels de guerre. La plume d’Olivier Guez est sobre, percutante et nous offre un éclairage nouveau sur «l’Ange de la mort». Un récit historique captivant.

********

9782367628264-001-T

Ma chronique complète par là

La révolte – Clara Dupont-Monod

Lu par Grégori Baquet et Clara Dupont-Monod

Résumé : Aliénor d’Aquitaine racontée par son fils Richard Coeur de Lion.
Cette oeuvre, pétrie de poésie et de cruauté, nous place au centre du lien entre une mère et son fils préféré, deux êtres nourris de littérature, d’amour muet, d’honneur et de violence. Le Moyen Âge si proche de nous, sans folklore mais à portée de cœur : moderne et énergisant.

Mon avis : Une plongée savoureuse et enrichissante au cœur du Moyen-Age qui nous emmène à la rencontre d’une héroïne fascinante qui a révolutionné son époque. Se basant sur des faits véridiques, Clara Dupont-Monod comble pour notre plus grand plaisir les blancs de cette période nous offrant ainsi un roman historique passionnant.

 

  • Du côté de la littérature jeunesse

81mBTQbHSaL

Ma chronique complète par là

Les petites reines – Clémentine Beauvais

Lu par Rachel Arditi

Résumé : À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le «concours de boudins» de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois «boudinettes» découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. Leur été est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée. Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudins, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !

Mon avis : Laissez-vous entraîner par la plume piquante et pleine d’humour de Clémentine Beauvais qui fait vivre au lecteur un road-trip cycliste rythmé en compagnie de trois héroïnes attachantes et combatives. Un cocktail de bonne humeur.

********

9782367628493-001-T

Ma chronique complète par là

Marie et Bronia – Natacha Henry

Lu par Florine Orphelin

Résumé : Varsovie, fin du XIXe siècle. Marie et Bronia, deux sœurs vivant dans une Pologne asservie par la Russie, n’ont qu’une obsession : aller à l’université. Marie rêve de devenir chimiste, et Bronia, médecin. Mais l’occupant russe interdit aux femmes de faire des études. C’est compter sans l’esprit de rébellion des deux jeunes filles…
Un soir d’automne, à la lueur d’une lampe à pétrole, les deux sœurs décident de sceller un pacte qui les mènera jusqu’aux portes de la Sorbonne, à Paris, et à leur destin hors du commun.

Mon avis : Les portraits passionnants de Marie Curie et de sa sœur Bronia qui ont scellé un pacte afin de pouvoir exercer chacune le métier de leurs rêves. Un excellent roman jeunesse qui nous livre le destin de deux femmes inspirantes et fascinantes.    

********

51oXsORas2L._SL500_

Ma chronique complète par là

Phobos 1 – Victor Dixen

Lu par Maud Rudigoz

Résumé : Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour… Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis : Un premier tome complètement addictif qui m’a tenue en haleine jusqu’au dénouement. Victor Dixen nous emmène avec talent dans un surprenant et fascinant  voyage en direction de la planète rouge.

6 réflexions sur “Mes plus belles lectures audio

  1. Merci pour cet article plein de bonnes idées lecture, je m’en inspirerai peut-être pour mon blog à l’avenir si cela ne te dérange pas ? J’écoute aussi pas mal de livres audio, mais plutôt par période… Comme toi, j’aime le « suppl »ment d’atmosphère » qu’ils donnent à l’histoire, ils rendent l’expérience de lecture vraiment immersive et peuvent permettre de s’aventurer vers des œuvres ou des genres intimidants.
    Tout comme toi, j’ai beaucoup aimé En attendant Bojangles, la musique dans ce livre audio est un vrai plus, et ce petit conte m’a ravie, transportée et émue. Je pense qu’il m’aurait aussi plu en version papier, mais le livre audio m’a laissé une forte impression.
    J’aimerais aussi découvrir la plume de Kaouther Adimi, la version audio serait peut-être une bonne option… Un article qu’elle avait écrit sur l’Algérie dans le magazine Géo m’a énormément plu, je dois donc désormais m’atteler à la lecture d’un de ses livres !
    Sinon, mes livres audio préférés sont sans doute la série des Yeux jaunes…/Muchachas de Pancol, 22/11/63 de King et Le dernier des nôtres de Clermont-Tonnerre. Ils m’ont tous emportée à leur manière, et m’ont permis, surtout les deux premiers, de découvrir des ouvrages conséquents auxquels je n’aurais peut-être pas dédié des heures et des heures de lecture.
    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Aucun souci 😉 oh oui Bojangles m’a beaucoup touchée aussi en audio, la musique apporte vraiment quelque chose au récit dans ce cas-là! Idem parfois j’opte pour un livre audio afin de découvrir un auteur que je ne prends pas le temps de découvrir en format papier, c’est vraiment très pratique et l’immersion vraiment agréable en général 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. belle liste! j’en ai lu pas mal,(à part V. Grimaldi ) ilme reste « Salina » et les romans jeunesse…
    J’ai du mal avec les romans audio car problème de concentration, et j’ai une meilleure mémoire visuelle
    je retenterai peut-être l’expérience….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s