Les parutions BD qui me font de l’œil (août 2020)

IMG_2299

Petit tour d’horizon des sorties BD qui me tentent pour ce mois d’août.

917mDu9WLeL

La patrie des frères Werner – Philippe Collin et Sébastien Goethals

Sortie : le 26 août 2020 (Futuropolis)

Résumé : Mai 1945. Dans les ruines de Berlin, deux orphelins juifs assistent apeurés à la victoire soviétique. Réfugiés à Leipzig, Konrad et Andreas Werner deviennent citoyens est-allemands. C’est la marche de l’histoire. Juin 1956. Les deux frères ont rejoint les rangs de la Stasi pour échapper au camp de rééducation. Ils seront les fils de l’Est. Juin 1974. Lors de la 10e coupe du monde de football, un match historique va opposer la RFA et la RDA. C’est le match de la guerre froide. Le retentissement est mondial. Pour faire gagner la RDA, Erich Honecker décide d’impliquer les meilleurs agents de la Stasi. Il faut prouver la supériorité du régime socialiste sur le monde capitaliste. Konrad Werner est infiltré depuis des mois dans l’équipe de la RFA. Andreas Werner fait partie de la délégation de RDA. Voilà douze ans qu’ils ne se sont pas vus. Le choc des deux blocs va ébranler leurs convictions.

********

81exBJcYC-L

François Truffaut – Noël Simsolo et Marek

Sortie : le 19 août 2020 (Glénat)

Résumé : Paris, 31 janvier 1981, 6e cérémonie des César. François Truffaut rafle la quasi-totalité des trophées de la soirée pour son chef-d’œuvre Le Dernier métro. Comme un symbole, le film qui se déroule pendant l’Occupation renvoie à cette période tourmentée pendant laquelle le jeune Truffaut s’est justement pris de passion pour le cinéma, passion qui le fera progressivement entrer dans ce monde… Protégé d’Henri Langlois puis secrétaire particulier d’André Bazin, il entre en effet dès le début des années 1950 comme critique aux Cahiers du cinéma où ses textes pamphlétaires font grand bruit. C’est ici, aux côtés de Claude Chabrol, Jacques Rivette, Jacques Demy, Éric Rohmer et Jean-Luc Godard, qu’il lancera la Nouvelle Vague, ce genre cinématographique français par excellence qui continue de faire rêver les cinéastes du monde entier.

********

61yi1Lio8zL

Drosophilia – Mardi Noir et Quentin Zuttion

Sortie : le 19 août 2020 (Payot)

Résumé : Drosophile : n.f. du grec drosos, la rosée, et philos, qui aime. Visible toute l’année, la drosophile est souvent importune… Alex, trentenaire, est désabusée, du moins en apparence. Elle met de côté les multiples revers que sa vie affective lui inflige ; elle stagne pendant que tous autour d’elle semblent savoir comment s’orienter. Sa meilleure amie espère tomber enceinte. Tous la veulent en couple. Alex, elle, s’est prise au piège d’une vie amoureuse insatisfaisante: entre les «plans cul», les verres en terrasse, les parties de Candy Crush et les râteaux sur Tinder. Sans trop savoir pourquoi, elle décide de changer de méthode. Commence alors une aventure singulière, à travers la France dans la moiteur de l’été… velu. À la trajectoire rectiligne imposée par tous, s’oppose le zig zag, les hésitations de la mouche. De ces errances sentimentales, nul papillon ne surgira de sa chrysalide, mais plutôt une petite bête au regard et au désir kaléidoscopiques.

********

41U4vB7DzwL

L’attentat – Harry Mulisch et Milan Hulsing

Sortie : le 19 août 2020 (La Boîte à Bulles)

Résumé : Un soir de janvier 1945 à Haarlem, alors que les Pays-Bas sont encore occupés, Anton Steenwijk, douze ans, voit sa vie s’effondrer. Fake Ploeg, un collaborateur nazi tristement célèbre pour sa cruauté est abattu dans la rue par des résistants hollandais. Le corps est retrouvé devant la porte de la maison familiale des Steenwijk. En représailles les Allemands brûlent la maison et assassinent les parents et le frère aîné. Des années plus tard, Anton devenu médecin offre l’image d’une tranquille réussite. Et pourtant, dans l’apparente quiétude de sa vie, des rencontres fortuites, des moments de crise font revivre le drame… jusqu’à ce qu’Anton apprenne finalement ce qui s’est réellement passé cette nuit-là, en 1945 – et pourquoi.

********

81WOkTuKqNL

L’arbre nu – Keum Suk Gendry-Kim

Sortie : le 26 août 2020 (Les Arènes)

Résumé : Hiver 1951. Lee Kyung, 20 ans, vit avec sa mère à Séoul. Dans le magasin de l’armée américaine où elle travaille, elle rencontre Ok Heedo, un artiste surdoué ayant fui le nord du pays. Un amour platonique naît entre ces deux êtres, qui leur permet de s’évader du quotidien de la guerre et de la misère. Adaptation du premier roman de Park Wan-Seo relatant sa relation avec le peintre Park Soo-Keun.

********

81cr2gQ3PNL

Mon père, cet enfer – Travis Dandro

Sortie : le 26 août 2020 (Gallimard Jeunesse)

Résumé : À l’âge de six ans, Travis Dandro fait la connaissance de son père biologique. «Papa Dave» est un voyou de seconde zone à la vanne facile, qui dissimule une grande souffrance et une dépendance à l’héroïne. Alors que cette addiction devient ingérable et que sa mère s’avère totalement dépassée, le jeune Travis essaie tant bien que mal d’échapper aux traumatismes que lui réserve son quotidien. Adolescent, il trouve dans la découverte du dessin une échappatoire salvatrice Maniant de façon magistrale le langage de la bande dessinée, Travis Dandro ne cherche ni à expliquer ni à minimiser les blessures de son enfance. Expressive et détaillée, chaque planche déborde d’une énergie singulière, aussi explosive que l’univers dans lequel il grandit.

********

              A1Dw1J8IErL A1v3xGtdsML

Éclats, tome 1 et Cicatrices tome 2 – Erik De Graaf

Sortie : le 21 août 2020 (Dupuis)

Résumé du tome 1 : Un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Esther et Victor, anciens amants, se retrouvent dans un cimetière. Ils ne se sont plus revus depuis l’invasion des Pays-Bas par les troupes hitlériennes. Tous deux sont marqués par les années de guerre qu’ils tentent, vaille que vaille, de se transmettre en mots. Leurs récits, chargés en émotion, portent sur les choix – souvent impossibles – qu’ils ont dû faire, les êtres chers qu’ils ont perdus et, surtout, la bataille qu’ils ont menée avec leur conscience. Des amis proches ont en effet opté pour la résistance, d’autres pour le Front de l’Est. Sans oublier qu’Esther est Juive. Éclats est la première partie de cette histoire sur la perte. Perte de l’innocence, des rêves, de la jeunesse et, bien sûr, de la liberté.

********

91W8r02b0BL

La dernière rose de l’été – Lucas Harari

Sortie : le 26 août 2020 (Sarbacane)

Résumé : Léo, jeune rêveur parisien caressant l’espoir de devenir écrivain, bosse dans un lavomatique en attendant de trouver l’inspiration pour son grand œuvre. Un jour, le destin vient lui donner un coup de pouce sous la forme de son riche cousin, qui lui propose de garder sa maison de vacances : effaré mais content, le timide Léo se retrouve voisin de riches plaisanciers aux voitures de collections et villas d’architectes où le champagne coule à flot.   Dans cette atmosphère aussi légère que surréaliste, cependant, quelque chose cloche. Des corps de jeunes gens sont retrouvés l’un après l’autre aux alentours et une étrange tension monte… Bientôt, il devient clair qu’un assassin pervers sévit tout près. C’est dans ce cadre étrange que Léo rencontre sa voisine, adolescente capricieuse et sauvage : la belle Rose..

********

71VQw1i+dtL

Americana – Luke Healy

Sortie : le 19 août 2020 (Casterman)

Résumé : Un Irlandais bercé pendant toute sa jeunesse du rêve américain, se voit pour la énième fois expulsé des USA pour non renouvellement de sa carte de séjour. Il va s’imposer, en guise d’exorcisme, le Pacific Crest Trail, un trail de 4 240 km qui coure de la frontière mexicaine à la frontière canadienne, du désert à la glace en traversant 25 parc nationaux. La manière la plus radicale de se confronter à soi et à l’Amérique loin de tous les fantasmes et les rêves d’enfance. Une sorte d’Into the Wild «secure» , mais qui n’en égratigne pas moins tous les paradoxes et les zones d’ombre de la société américaine contemporaine avant l’élection de Trump.

********

81nTs00HSDL

Après le monde – Timothée Leman

Sortie : le 19 août 2020 (Sarbacane)

Résumé : Depuis qu’une étrange tour de lumière blanche a fait son apparition, le monde s’est progressivement évaporé. Les gens ont disparu un à un, aspirés, inexplicablement. Héli et Selen ne se connaissent pas, mais sont les derniers survivants. Autour d’eux, c’est une ville fantôme, un monde arrêté : ne reste que la mystérieuse tour blanche, qu’ils tiennent pour responsable de toutes ces âmes volées. Alors c’est décidé : ensemble, ils vont y aller afin de découvrir la vérité.

********

81HsyJa-7gL

Baiser après #Metoo – Ovidie et Diglee

Sortie : le 19 août 2020 (Marabulles)

Résumé : À l’heure de la libération de la parole, Ovidie choisit la forme épistolaire pour s’adresser aux hommes et revenir sur des situations anormales vécues par presque toutes les femmes. Que leur dirait-on aujourd’hui ? Oserions-nous évoquer des comportements douteux à un moment de la relation ? Quel est l’état des lieux de nos fantasmes ? Tout reste à reconstruire entre les sexes. De ce champ de ruines renaîtra peut-être une sexualité plus apaisée et plus joyeuse.

********

51FktRxQZiL._SX373_BO1,204,203,200_

Anaïs Nin, sur la mer des mensonges – Léonie Bischoff

Sortie : le 26 août 2020 (Casterman)

Résumé : Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l’angoisse de sa vie d’épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l’enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C’est alors qu’elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s’avère la 1ère étape vers de grands bouleversements.

********

71AW1KtVJ9L

Tanz! – Maurane Mazars

Sortie : le 28 août 2020 (Le Lombard)

Résumé : Allemagne, 1957. Uli est un jeune homme de 19 ans, élève d’une prestigieuse école de danse moderne. Sa fougue contraste avec la mélancolie de l’Europe d’après-guerre. Il est passionné de comédies musicales mais cette passion est moquée par ses camarades qui jugent cette discipline trop commerciale. Lors d’un voyage à Berlin, il rencontre Anthony, un jeune danseur afro-américain. Ce dernier suggère à Uli de venir tenter sa chance à Broadway…

********

71IQSmWHn3L

Thomas Coville, la quête de l’ultime – Alexandre Chenet et Renaud Garreta

Sortie : le 28 août 2020 (Dargaud)

Résumé : Après avoir signé deux albums sur le Vendée Globe, Alexandre Chenet et Renaud Garreta ont suivi pendant plusieurs années Thomas Coville, l’un des plus grands skippers au monde et tentent de comprendre «ce qui peut se passer dans la tête d’un marin», notamment lors du tour du monde en solitaire record de 2016, engagé à bord d’un trimaran géant dans une quête d’ultime. Une bande dessinée qui se présente comme un documentaire passionnant et qui paraîtra à une période où l’actualité voile battra son plein avec des tentatives de Trophée Jules Verne et une nouvelle édition du Vendée Globe. Cet ouvrage s’adresse à tous les publics amoureux d’aventure et désireux de mieux comprendre cette formidable aventure humaine, technologique et sportive.

********

81PdO0ZaBVL

Radium girls – Cyrielle Cy

Sortie : le 26 août 2020 (Glénat)

Résumé : New Jersey, 1918. Edna Bolz entre comme ouvrière à l’United State Radium Corporation, une usine qui fournit l’armée en montres. Aux côtés de Katherine, Mollie, Albina, Quinta et les autres, elle va apprendre le métier qui consiste à peindre des cadrans à l’aide de la peinture Undark (une substance luminescente très précieuse et très chère) à un rythme constant. Mais bien que la charge de travail soit soutenue, l’ambiance à l’usine est assez bonne. Les filles s’entendent bien et sortent même ensemble le soir. Elles se surnomment les « Ghost Girls » : par jeu, elles se peignent les ongles, les dents ou le visage afin d’éblouir (littéralement) les autres une fois la nuit tombée. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, cette substance qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortelle. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire…

********

91lzt-xNPYL

Léon & Sofia Tolstoï – Henrik Rehr et Chantal Van Den Heuvel

Sortie : le 26 août 2020 (Futuropolis)

Résumé : 1910. Iasnaïa Poliana, le vaste domaine des Tolstoï dans la campagne au sud de Moscou. Une femme d’âge mûr, Sofia Tolstoï, traverse en coup de vent une enfilade de pièces, serrant dans son poing un document. Dans sa course, elle tombe sur un cercle de pénitents en train de se flageller. Dehors, elle s’étrangle en découvrant un groupe d’hommes et de femmes nus qui s’avance, les bras levés en incantation vers le ciel. Dans une dépendance du domaine, un colosse à longue barbe blanche coud lui-même ses bottes. Sofia surgit. Imperturbable, Léon Nikolaïevitch Tolstoï écoute la longue diatribe de sa femme qui l’accuse de la déshériter. Ainsi donc il a cédé tous ses droits d’auteur au peuple russe ! Elle qui a porté leurs 13 enfants ! Elle qui a recopié des milliers de pages de manuscrits pour lui ! Tolstoï s’empare d’un marteau et le lève vers elle alors qu’elle lui reproche d’être excommunié par la sainte Mère l’Eglise orthodoxe, jetant l’opprobre sur toute la famille, parce qu’il vénère des idoles païennes comme Krishna, Bouddha, ainsi qu’un Christ qui ne serait pas le fils de Dieu ! Sofia s’empare alors d’une lettre sur son bureau : «Et ce Gandhi qui t’écrit. Encore un de tes adeptes de la théorie de la non-violence ! ?» Bouleversé, Tolstoi tombe à genoux et lui demande pardon. Il dit qu’il va s’en aller, il l’aime mais il veut quitter cet enfer à deux…

********

819goKlWEfL

Les frères Rubinstein tome 1 – Luc Brunschwig, Etienne Le Roux et Loïc Chevallier

Sortie : le 26 août 2020 (Delcourt)

Résumé : De 1927 à 1948, la vie de deux frères juifs d’origine polonaise, nés pauvres dans un coron du Nord de la France. Salomon, l’aîné, débrouillard et hâbleur, rêve de cinéma. Moïse, le cadet, intelligent et timide, réussit brillamment son parcours scolaire. Peu soucieux de leur identité religieuse, les événements en feront d’abord une bénédiction avant d’entraîner Moïse au-delà des portes de l’enfer…

9 réflexions sur “Les parutions BD qui me font de l’œil (août 2020)

  1. De très belles parutions BD pour cette rentrée littéraire ! ♥ J’ai hâte (mon compte en banque beaucoup moins) ! « Radium girls » est dans mes priorités, ainsi que les deux nouveaux Keum Suk Gendry-Kim, ma préférence concernant le sujet allant vers « Jun » (Delcourt) pour le moment. Je te souhaite de très belles découvertes graphiques ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. flyingelectra dit :

    moins enthousiasmée que les autres, je trouve les sujets tous très sombres Mais bon, ce qui me rassure c’est que c’est une rentrée très productive et j’attends de voir les critiques sur ces BD

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s