Publié dans BD

La patrie des frères Werner – Philippe Collin et Sébastien Goethals

Titre : La patrie des frères Werner

Auteurs : Philippe Collin et Sébastien Goethals

Date de parution : août 2020

Editions : Futuropolis

 

Berlin, mai 1945. Konrad et Andreas Werner, deux enfants juifs allemands tentent de survivre dans une ville dévastée par la guerre alors que l’Armée Rouge est sur le point d’arriver. Les deux orphelins n’ont d’autres choix que de fuir la capitale.

Quelques années plus tard, peu après le décès de Staline, les frères Werner sont contraints d’entrer dans la Stasi, les services secrets de l’Allemagne de l’Est.

1974, Andreas et Konrad, tous les deux infiltrés de chaque côté de l’Allemagne divisée, se retrouvent enfin après plusieurs années de séparation lors d’un match historique pour la Coupe du Monde de football, où doivent s’affronter pour la première fois la RDA et la RFA. Mais si l’un adhère sans difficulté à l’idéologie communiste, l’autre commence à émettre des doutes.

Après le remarquable Le voyage de Marcel Grob, le talentueux tandem est de retour avec cette excellente bande dessinée abordant une fois de plus avec réalisme un temps fort de l’Histoire.

La guerre froide est au cœur de ce récit évoquant de manière captivante le destin de ces deux frères dans une Europe de l’après-guerre scindée en deux. Le socialisme à l’Est s’oppose alors au capitalisme à l’Ouest avec deux modes de vie complètement différents.

Endoctrinement, foot, espionnage et fraternité font partie des thématiques principales de ce roman graphique très prenant. Le narration est fluide, habilement menée et les illustrations époustouflantes. Mon seul bémol concerne le dénouement, un peu trop rapide à mon goût.

Une bande dessinée très bien documentée comme nous le prouve le dossier à la fin de l’ouvrage qui offre un passionnant complément à cette lecture.

La grande Histoire s’entremêle ici avec brio à la fiction et au sport dans cette BD de qualité qui nous fait revivre avec justesse ces années sous tension qui ont profondément marqué l’Allemagne.

7 commentaires sur « La patrie des frères Werner – Philippe Collin et Sébastien Goethals »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s