Publié dans Sorties littéraires

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2021)

Petit tour d’horizon des sorties BD qui me tentent pour ce mois de mars.

Le don de Rachel – Anne-Laure Pandolfo et Terkel Risbjerg

Sortie : le 17 mars 2021 (Casterman)

Résumé : Paris, 1848. Rachel a un don. Elle peut lire à travers le temps, les lieux, les gens et leurs histoires. Elle rêve de provoquer chez ses semblables une ouverture vers de nouveaux horizons. Sorcière pour les uns, phénomène de foire pour les autres, elle s’épuise et peine à trouver sa place. Un jour, elle disparaît sans laisser de traces…
Bien des années plus tard, Liv, metteure en scène de théâtre, et Virginia, photographe, croisent le chemin de Rachel au cœur de leur démarche artistique. Rachel aurait-elle enfin trouvé sa voie par le biais d’une sororité créative défiant les lois de la raison ?

********

Prison n°5 – Zehra Dogan

Sortie : le 17 mars 2021 (Delcourt)

Résumé : Ce livre est le fruit d’une détermination, transformant un emprisonnement en une résistance. Zehra Dogan, artiste kurde condamnée pour un dessin et une information qu’elle a relayés, fut jetée dans la prison n°5 de Diyarbakir, en Turquie. Elle nous immerge dans son quotidien carcéral. Découvrir le passé de ce haut lieu de persécutions et de résistances, c’est connaître la lutte du peuple kurde.

********

Idiss – Richard Malka, Robert Badinter et Fred Bernard

Sortie : le 24 mars 2021 (Rue de Sèvres)

Résumé : «J’ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l’Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d’une destinée singulière à laquelle j’ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d’amour de son petit-fils.» Robert Badinter. Richard Malka et Fred Bernard s’emparent de ce récit poignant et intime pour en livrer une interprétation lumineuse tout en pudeur et à l’émotion intacte.

********

La météorite de Hodges – Fabien Roché

Sortie : le 3 mars 2021 (Delcourt)

Résumé : Frappée chez elle par une météorite tombée du ciel, Ann Elisabeth Hodges vit sa vie transformée par la célébrité, elle qui était devenue la première humaine heurtée par un corps céleste. Au travers d’un jeu graphique époustouflant, Fabien Roché vous propose de découvrir cette histoire vraie sous différents angles : personnel, astronomique, historique, judiciaire, poétique et bien sûr… émouvant.

********

Nowhere girl – Magali Le Huche

Sortie : le 5 mars 2021 (Dargaud)

Résumé : Magali a 11 ans. Elle aime les Beatles, dans la catégorie «passionnément» ou «à la folie». Ce qu’elle aime moins, c’est l’école, surtout depuis qu’elle est au collège. Elle qui pensait être une élève comme les autres éprouve soudainement une peur panique à l’idée d’aller au collège. Telle une «Alice au pays des merveilles», elle se réfugie alors dans l’univers parallèle des Beatles nourri de leur musique et de couleurs éclatantes. Une bande dessinée autobiographique, sensible et drôle, en dépit de la gravité du sujet, la phobie scolaire.

********

Fukushima, chronique d’un accident sans fin – Bertrand Galic et Roger Vidal

Sortie : le 3 mars 2021 (Glénat)

Résumé : Japon, 11 mars 2011. Un séisme effroyable accouche d’une vague immense, qui vient frapper de plein fouet le nord-est du pays. C’est là que se trouve, entre autres, la centrale de Fukushima-Daiichi… D’une violence inouïe, le cataclysme provoque alors le pire accident nucléaire du XXIe siècle. Comment réagir face au chaos engendré? Que faire quand l’inconcevable vient d’arriver? Masao Yoshida doit répondre dans l’urgence. La réputation de son pays est en jeu, la vie de ses employés et de ses concitoyens en dépend. Dans un univers complètement dévasté, où les bâtiments sont plongés dans l’obscurité, tandis que les explosions se multiplient et que les radiations sont toujours plus toxiques, le directeur de la centrale fait preuve d’une ingéniosité et d’un sang-froid hors du commun. Il prend seul des décisions vitales, transgresse les procédures et les directives de sa hiérarchie pour éviter l’apocalypse… Mais, malgré tous ses efforts, après cinq jours durant lesquels les secondes passent comme des heures, un énième incendie se déclare et oblige à l’évacuation de la majorité des employés. Ne reste alors sur place qu’une poignée de volontaires qui travaillera d’arrache-pied pour stabiliser tant bien que mal la situation. Dix ans après, Bertrand Galic et Roger Vidal retracent avec force et détails les premières journées d’une tragédie sans fin. Le récit d’un compte à rebours angoissant, pendant lequel un chef et ses équipes doivent faire face à une catastrophe technologique sans précédent et à des supérieurs complètement dépassés par les événements.

********

Comme par hasard – Cyril Bonin

Sortie : le 3 mars 2021 (Vents d’Ouest)

Résumé : Paris, 1909. Victor Nimas est un comptable à la vie bien rangée qui trouve son bonheur dans les chiffres et les probabilités. Son existence ne connaît ni drame ni remous et ce n’est pas pour lui déplaire. Mais personne n’est jamais à l’abri du hasard et un soir, alors qu’il rentre chez lui, il marche par inadvertance sur un petit bout de papier : c’est une place de spectacle pour les ballets russes. En règle générale, ce genre de divertissement ne lui inspire rien que de l’indifférence, pourtant cette fois, il décide de profiter de l’opportunité. Pour lui, c’est une révélation, un pur enchantement… d’autant plus qu’au-delà des chorégraphies et artifices de mises en scène, il est captivé par le regard ensorcelant de l’une des danseuses. Elle est belle, elle s’appelle Tania et voilà Victor embarqué dans un tourbillon d’imprévus qui iront jusqu’à perturber les fondements logiques de cet éternel cartésien.

********

Il est où le patron ? – Maud Bénézit et Les paysannes en polaire

Sortie : le 24 mars 2021 (Marabulles) 

Résumé : Au fil d’une saison agricole, dans un petit village de moyenne montagne, trois femmes paysannes, voisines de marché, se rencontrent, s’entraident et se lient d’amitié. Elles ont des parcours de vie différents : Jo vient de terminer ses études et s’installe tout juste pour reprendre une ferme caprine. Il y a cinq ans, Anouk a quitté la ville où elle habitait pour emménager à la campagne, depuis, elle est apicultrice. Coline, mariée deux enfants, est originaire du village. Elle a repris il y a dix ans la ferme et les brebis laitières de ses parents. Toutes trois sont confrontées au sexisme ambiant. En les suivant dans la pratique de leur métier, on accompagne leur cheminement quotidien sur les questions féministes et aussi sur la difficulté de la vie agricole. En partageant leurs expériences, ces femmes se donnent la force de faire entendre une autre voie que celle du patriarcat.

********

Le tambour de la Moskova – Simon Spruyt

Sortie : le 12 mars 2021 (Le Lombard)

Résumé : Vincent en est sûr : l’Empereur lui a souri. Tout le monde lui sourit, d’ailleurs. Avec sa frimousse d’ange, le jeune tambour est la seule lueur d’espoir qui subsiste dans l’univers absurde de la désastreuse campagne de Russie menée par Napoléon. Un dernier reste d’innocence, choyé et protégé par son entourage, à l’heure où la plus grande armée que le monde ait jamais connue continue de marcher à sa perte.

********

Le Corps est un vêtement que l’on quitte – Eric Liberge

Sortie : le 10 mars 2021 (Glénat)

Résumé : À 15 ans, alors qu’il intègre le prestigieux club de rugby de Bordeaux, Julien voit son avenir devant lui tout tracé : il sera rugbyman professionnel. Mais une violente chute au cours d’un match lui fait perdre connaissance et vivre une expérience de mort imminente (EMI : sensation de décorporation suivie d’un état modifié de conscience, parfois consécutive à un état de mort clinique) qui le met sur la piste d’un lourd secret de famille. Revenu de cette expérience bouleversante aux frontières de la vie, il demande à ses proches qui est l’homme qui l’a accueilli au seuil de la mort. Ce dernier dit s’appeler Paul et lui livre un glaçant secret de famille. Entre l’incrédulité des soignants, qui ne voient là qu’un simple épisode hallucinatoire, et le violent déni que ses proches lui opposent, Julien entreprend de soulever une chape de plomb que son père – tyran domestique – maintenait hermétiquement fermée sur le clan familial depuis des années. Lorsque l’Invisible frappe à notre porte il a le pouvoir de faire éclater la vérité, nous rendre notre intégrité et nous réinventer.

********

Sorcières! Disent-ils – Juliette Ihler et Singeon

Sortie : le 24 mars 2021 (Delcourt)

Résumé : Qui étaient les sorcières? À travers le récit de «coupables» emblématiques – la guérisseuse, la paysanne, la magicienne, la femme âgée ou indépendante -, se révèle l’histoire d’une misogynie millénaire et d’un système patriarcal renforcé par l’émergence du capitalisme. Aujourd’hui, c’est pour se réapproprier leur puissance que des féministes réhabilitent ces figures émancipatrices.

********

Patria – Toni Fejzula

Sortie : le 5 mars 2021 (Ankama)

Résumé : L’ETA a déposé les armes, mais comment se relever quand la haine aveugle a détruit votre vie ? Un roman graphique adapté du best-seller espagnol PATRIA signé Fernando Aramburu et qui relate, au cœur de ce conflit, l’histoire de deux familles, deux femmes : Bittori et Miren, amies d’enfance séparées par le terrorisme.

********

Lignes de vies – Birgit Weyhe

Sortie : le 3 mars 2021 (Cambourakis)

Résumé : Après La Ronde (2012), Kermesse au Paradis (2013) et Madgermanes (2017), le quatrième ouvrage de Birgit Weyhe aux éditions Cambourakis présente une galerie de trente trajectoires humaines, des hommes et des femmes d’horizons très divers mais qui ont en commun d’avoir quitté leur pays d’origine pour rebâtir leur vie ailleurs. Lignes de vie est un kaléidoscope de la migration qui souligne l’enchevêtrement inévitable des vies humaines, par-delà les frontières.

********

Une histoire du Velvet Underground – Prosperi Buri

Sortie : le 5 mars 2021 (Dargaud)

Résumé : En 1964, rien ne laisse présager que la rencontre entre un jeune new-yorkais accro aux médicaments, Lou Reed, et un Gallois pédant et multi-instrumentiste, John Cale, allait aboutir à la création du groupe de rock le plus scandaleux et original de son époque. En moins de dix ans, ils vont chambouler tous les codes musicaux, artistiques et culturels et influenceront des générations de musiciens. Prosperi Buri, avec son humour acide, décrit ces années de bruits et de fureur, pour un portrait à la fois juste et sans complaisance.

********

Memento mori – Tiitu Takalo

Sortie : le 3 mars 2021 (Sarbacane)

Résumé : La fureur de vivre… Le 4 décembre 2015 avait tout d’une belle soirée. Un projet d’exposition sur le point d’être finalisé, un bon film entre amis, quelques mots doux échangés avec son amoureux… Quand Tiitu s’endort paisiblement dans son appartement de Tampere, elle est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer, qu’une hémorragie cérébrale va la conduire, à 37 ans et en l’espace d’une nuit, au bord du précipice. Et pourtant, tout ne fait que commencer. Tiitu a survécu et elle doit désormais réapprendre à vivre, pas à pas, au rythme des soins infirmiers et d’opérations lourdes, grâce aux deux amours de sa vie, Mikko et le dessin…

********

Le peintre hors-la-loi – Frantz Duchazeau

Sortie : le 3 mars 2021 (Casterman)

Résumé : 1793. Louis XVI est condamné à mort tandis que la France est frappée par la Terreur, une véritable guerre civile qui met le pays à feu et à sang. Fuyant la capitale pour trouver refuge à la campagne, un écorché vif au regard inquiétant louvoie dans la forêt. C’est un étrange peintre que voici, dont le nom résonne comme un couperet : Lazare Bruandet a des gestes un peu fous, le verbe haut et le coup d’épée tranchant. Tiraillé par des souvenirs d’enfance douloureux, hébergé par des moines qui lui demandent de l’aide, Lazare tombe sous le charme d’une jeune aubergiste. L’homme a bien du mal à se retirer de ce monde dont la violence et la bêtise l’agressent, et pour tenter de s’y soustraire, il peint la nature qui le fascine, sans souci d’académisme et de postérité vis-à-vis de son oeuvre…

********

Triso Tornado – Violette Bernad et Camille Royer

Sortie : le 10 mars 2021 (Futuropolis)

Résumé : Avec la naissance d’un enfant trisomique, une famille est entraînée dans un tourbillon qui ébranle ses certitudes et la transforme. Triso Tornado témoigne du choc de la découverte du handicap, des peurs qui en découlent, puis des différentes étapes que vit une famille jusqu’à l’acceptation de sa différence. Témoigner bien sûr, mais surtout démythifier les présupposés sur le handicap. Même avec un enfant trisomique, on continue de rire, de râler, de travailler, de s’amuser, bref de vivre. L’histoire raconte comment s’accompagne, avec l’aide des professionnels, le développement de Nils lors des trois premières années de sa vie : le quotidien, les rendez-vous d’orthophonie, de kinésithérapie, les petits «trucs» qu’on l’on trouve pour faire grandir son enfant malgré ses difficultés. Il est aussi question d’avortement : en France, 96% des parents qui apprennent la trisomie de leur bébé pendant la grossesse choisissent l’IVG. C’est le signe d’une grande angoisse. Comment vit-on avec ce handicap? Comment vaincre la peur? Et si l’humour et l’amour en étaient les armes les plus efficaces?

********

Toutes les fois où je me suis dit… je suis gay! – Eleanor Crewes

Sortie : le 11 mars 2021 (Steinkis)

Résumé : Ellie est une petite fille singulière. Elle porte du noir, est obsédée par le personnage de Willow dans Buffy contre les vampires et ne semble pas beaucoup s’intéresser aux garçons. Oui, parce qu’Ellie est lesbienne. Mais cela va lui prendre de nombreuses années et des coming out à répétition avant d’accepter pleinement qui elle est.

 

Bonnes lectures!

5 commentaires sur « Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2021) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s