Publié dans Romans

Dans la maison rêvée – Carmen Maria Machado

32911D0E-9625-4C36-9906-906325664B7D

Titre : Dans la maison rêvée

Auteure : Carmen Maria Machado

Date de parution : 19 août 2021

Editions : Christian Bourgois

***

Lorsqu’elle faisait ses premières armes dans l’écriture il y a plusieurs années, Carmen Maria Machado a été enfermée dans une relation toxique avec sa compagne.

La maison rêvée, qui devait être le cadre parfait pour vivre leur amour à deux, devient peu à peu une prison pour la jeune femme.

Les mots de celle qu’elle aime se transforment en coups. Les crises de jalousie et de colère se succèdent. La relation dérape petit à petit, devient étouffante et Carmen ne parvient pas à se libérer de son emprise.

Aujourd’hui, elle revient sur ces mois douloureux, dissèque son couple et évoque, entre autres, le mécanisme des violences conjugales en s’adressant à son moi d’alors.

A mi-chemin entre l’essai, le témoignage ou le roman, ce récit protéiforme m’a à la fois bluffée par sa construction narrative très habilement menée et, en même temps, tenue à distance émotionnellement parlant.

L’auteure joue avec les codes de la littérature avec une aisance incroyable, manipule remarquablement bien les genres. Les pièces de son histoire personnelle s’imbriquent au fil des chapitres à la manière d’une comédie musicale, d’un film d’horreur, d’un voyage dans le temps ou encore d’un livre dont le lecteur est le héros pour n’en citer que quelques-uns.

Une lecture exigeante, passionnante et audacieuse, bourrée de références et de métaphores que je ne suis pas parvenue à toutes déchiffrer.

Elle met également en lumière le fait que ces violences psychologiques au sein des couples lesbiens ne sont que très rarement évoquées et brise les stéréotypes.

Un texte fort, percutant, et un objet littéraire absolument hors normes que nous livre la romancière américaine au travers de cette introspection nécessaire et captivante.

note 3

19 commentaires sur « Dans la maison rêvée – Carmen Maria Machado »

  1. Bravo pour ce sujet inhabituel. De plus, la violence psychologique est envisagée avec un personnage féminin responsable ! Encore moins habituel! Néanmoins, pour l’instant, trop de livres en attente . Mais, je le garde en tête 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s