Cinq branches de coton noir – Steve Cuzor et Yves Sente

DSC_1630

Titre : Cinq branches de coton noir

Auteurs : Steve Cuzor et Yves Sente

Date de parution : janvier 2018

Editions : Dupuis

 

Résumé :

Philadelphie, 1776. Mrs Betsy est dépêchée par les indépendantistes américains pour concevoir le tout premier drapeau des futurs États-Unis d’Amérique. Sa domestique, Angela Brown, décide alors de transformer cet étendard en un hommage révolutionnaire, en y adjoignant en secret un symbole inestimable…
Douvres, 1944. Le soldat Lincoln se morfond dans son camp militaire, entre discriminations raciales et bagarres quotidiennes. Jusqu’à ce qu’il reçoive une lettre de sa soeur, Johanna, annonçant qu’elle a découvert dans les possessions de leur tante décédée les mémoires d’Angela Brown – rien de moins qu’un témoignage d’une rareté et d’une valeur exceptionnelles. Si l’histoire relatée dans ces mémoires est réelle, alors c’est l’histoire des États-Unis qui est à récrire.
Sauf que l’emblème américain est aux mains des Allemands nazis, qui l’ont dérobé ainsi que d’innombrables trésors, au cours de leurs pillages. S’ensuit donc la mise en place d’une opération de la plus haute importance, à laquelle participe Lincoln…

 

Mon avis : 

Dans cette fiction, deux moments clés de l’Histoire sont abordés et s’entrecroisent. D’un côté, le lecteur se retrouve en plein cœur de la Révolution Américaine, en 1776, alors que la couturière Betsy Ross est chargée, à la demande de Georges Washington, de réaliser le premier drapeau américain composé de treize étoiles.

De l’autre, nous nous retrouvons en 1944, avec Johanna une étudiante noire, qui découvre dans le journal intime d’une de ses tantes un secret. Celui-ci pourrait bien bouleverser l’avenir de la communauté noire américaine.

Avec deux autres soldats, son frère Lincoln a alors pour mission de retrouver ce drapeau symbolique qui aurait été dérobé par un Allemand SS et dans lequel serait dissimulé une étoile noire, emblème de la population afro-américaine.

Cet album est magnifique avec les dessins de Steve Cuzor qui sont remarquables. Certaines scènes de combats sont vraiment époustouflantes de réalisme.

Le scénario est également de qualité, prenant de bout en bout. La chute m’a surprise mais pas dans le mauvais sens. Un dénouement qui fait écho à la situation de la population noire à cette époque aux Etats-Unis. Une fiction crédible, hormis les dernières scènes de combats un peu trop caricaturales à mon goût, mais ce n’est qu’un détail bien vite oublié.

Le contexte historique est captivant. La ségrégation raciale est la thématique principale de cette BD qui nous emmène des plages du Débarquement jusqu’aux Ardennes en passant par Paris au moment de sa Libération alors que les Allemands prennent la fuite. Un récit qui met aussi en relief la condition des soldats noirs américains durant la Seconde Guerre Mondiale.

Un album splendide qui retrace l’aventure périlleuse de trois soldats noirs américains chargés de mettre la main sur le premier drapeau des Etats-Unis en pleine tourmente de la Seconde Guerre Mondiale. Une épopée historique passionnante!

PlancheA_315505

note 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Cinq branches de coton noir – Steve Cuzor et Yves Sente

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s