Murène – Valentine Goby

DSC_1022

Titre : Murène

Auteure : Valentine Goby

Date de parution : août 2019

Editions : Actes Sud

 

Hiver 1956. François Sandre, 22 ans, est amoureux, beau et athlétique. Le jeune homme quitte Paris temporairement pour les Ardennes afin de prêter main forte à son cousin dans une scierie. Mais, un accident survient sur une ancienne voie ferrée. Une électrocution à l’origine de graves brûlures. Le chirurgien n’a pas le choix. Si François veut survivre, il doit l’amputer de ses deux bras.

Le réveil à l’hôpital sera effroyable pour le jeune homme. Tout n’est plus que souffrances et désespoir, morphine et bandages jusqu’à ce que la peau se reconstruise, lentement.  Mais comment vivre désormais avec un corps qui est totalement étranger? Pourquoi lutter alors que l’on est dépossédé de toute autonomie?

Néanmoins, François parvient à ne pas sombrer et s’installe dans sa famille qui est présente pour le soutenir. Cependant, ce n’est que le point de départ d’un long chemin à parcourir avant d’accepter ce nouveau corps, accepter de ne plus pouvoir faire seul tous les gestes familiers du quotidien, accepter également le regard des autres.

La créativité de François va lui permettre d’atténuer quelque peu sa dépendance. Mais c’est surtout la natation qui sera sa porte de sortie. Nager pour exister de nouveau.

D’une main de maître, Valentine Goby nous narre cette douloureuse histoire de reconstruction. La plume est belle, précise, d’une grande justesse. L’auteure sonde le corps, l’ausculte.

François est un personnage fort, qui ne peut que marquer les esprits par la ténacité dont il fait preuve, par sa capacité à se dépasser et à se réinventer.

Un récit qui nous invite également à découvrir les débuts du handisport et les premières associations sportives regroupant des mutilés. Quant aux prothèses, on est encore bien loin des appareillages modernes de la médecine d’aujourd’hui.

Un magnifique roman à la fois captivant, tragique et lumineux. L’histoire bouleversante d’une métamorphose, d’une bataille acharnée pour redonner un sens à l’existence. Une très belle leçon de vie.     

note coup de coeur

14 réflexions sur “Murène – Valentine Goby

  1. Ben ça va mal… J’ai une peur maladive de l’eau et je crains autant de perdre mes bras que de perdre la vue. Non, mais… comment ferais-je pour tourner les pages des livres que je lis?
    Et puis, côté romans français, la coupe est pleine pour cette rentrée. Je compte déjà en lire 4, sinon 5! Et puis encore, j’avais tenté le coup avec Banquise et Un paquebot dans les arbres. Tout ça pour dire qu’entre Goby et moi, ce n’est pas le grand amour!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s