Sorties littéraires #43

egdr

Retrouvez toutes les sorties littéraires de la semaine qui ont attiré mon attention et qui feront sûrement partie de mes prochaines lectures😉

Et vous? Pour quelles nouveautés craquez-vous?

41Se2PT9IcL

Foudroyé(s) – Gérard Krawczyk

Sortie : le 26 octobre 2017 (Cherche Midi)

Résumé : Le jour où Jérôme, scénariste à succès, décide de quitter sa femme pour vivre sa passion avec Audrey, ex présentatrice du journal télévisé, des terroristes assassinent sauvagement des journalistes et des humoristes en plein cœur de Paris.
Alors qu’Audrey ne répond plus aux appels de Jérôme, celui-ci apprend qu’elle est la compagne d’une des victimes.
Jérôme est percuté de plein fouet.
Ce qui n’aurait pu être qu’une histoire d’amour romantique, ponctuée de corps à corps torrides et de brûlantes déclarations, devient la chronique d’une descente aux enfers.
Histoire d’amour passionnelle, charnelle, réflexion sur la dérive d’un monde qui glisse vers la morale religieuse au détriment des libertés, Foudroyé(s) fait se télescoper la petite histoire et la grande.

********

41rP7dwTT5L

Si je ferme les yeux – Simona Sparaco

Sortie : le 26 octobre 2017 (Michel Lafon)

Résumé : Viola a l’habitude de se cacher dans sa vie. Vêtements amples, quotidien bien loin de ses rêves de petite fille, un brave garçon comme mari mais qu’elle n’a jamais vraiment aimé. Un jour, alors qu’elle est en train de développer des photos dans le magasin où elle travaille, surgit un homme à l’allure dégingandée, encore beau malgré son âge : son père, artiste reconnu, éternel enfant, qui lui propose un voyage sur les terres de leur famille.
Comment faire confiance à celui qui nous a abandonnés ?

********

41Mwdk0hcbL

Pills Nation – Adrien Pauchet

Sortie : le 26 octobre 2017 (Aux Forges de Vulcain)

Résumé : Paris, de nos jours, la canicule. Le taux de mortalité grimpe, à mesure que monte l’angoisse : les plus âgés ne sont pas seuls à mourir. Une drogue étrange et hors de prix, l’Orphée, fait croire à ceux qui la consomment qu’ils peuvent revoir leurs morts. L’ensemble de la société s’effondre. Mais un dernier rempart improbable se dresse : Caroline, capitaine de police, elle-même consommatrice de la drogue miracle. Qu’est-ce qu’Orphée ? Qui la fabrique ? Pourquoi ? Dealers et flics, jeunes et vieux, riches et paumés vont tous être embarqués dans une enquête en forme de descente aux enfers dont le rythme effréné est rendu délicieusement douloureux par la moiteur étouffante de la capitale au soleil de plomb.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s