Avec elle / Sans elle – Amélie Antoine et Solène Bakowski

photo

Titre : Avec elle / Sans elle

Auteures : Amélie Antoine et Solène Bakowski

Date de parution : novembre 2018

Editions : Michel Lafon

 

Coline et Jessica, Jessica et Coline. Deux sœurs jumelles inséparables, unies par un lien fort, inébranlable mais qui va se révéler être également destructeur.

Amélie Antoine et Solène Bakowski sont à l’origine de ce projet littéraire atypique. Deux auteures pour deux histoires distinctes, réunies dans un même livre et liées par un point de départ identique.

Le soir du 14 juillet, l’une est punie, contrainte de rester à la maison tandis que la seconde assiste avec sa mère au feu d’artifice. Mais, une action anodine va tout faire basculer et avoir des conséquences irrémédiables sur le destin des deux fillettes de 6 ans.

Sans Elle retrace la disparition d’une des deux jumelles. Ensuite, il y a celle qui reste seule, qui grandit avec un vide incommensurable et le gouffre dans lequel s’enfonce les parents, brisés par la perte de leur enfant. J’ai vraiment été touchée par les mots d’Amélie Antoine, par ces trois vies détruites jusqu’au dénouement, surprenant.

Dans Avec Elle, les jumelles grandissent ensemble. Mais Coline est effacée alors que Jessica est solaire. L’une prend l’ascendant sur l’autre. Rivalité et jalousie enveniment leur relation qui devient toxique. Et les parents des deux sœurs se déchirent.

Une issue qui est aussi sombre dans la version de Solène Bakowski que dans celle d’Amélie Antoine. Deux récits prenants, une construction pleine d’originalité et d’audace qui m’a conquise. Les deux auteures mettent en exergue avec finesse le lien ambivalent qui unit ses deux sœurs jumelles.

Une expérience de lecture inédite, étonnante et totalement addictive. Amélie Antoine et Solène Bakowski tirent les ficelles du destin de ces deux jumelles avec talent. L’ensemble fonctionne à merveille et j’ai passé un excellent moment.

note 4

Publicités

15 réflexions sur “Avec elle / Sans elle – Amélie Antoine et Solène Bakowski

  1. flyingelectra dit :

    Il y a réellement une adolescente, âgée de 14 ans, jumelle qui est décédée à Nice le soir du 14 juillet, renversée par ce camion fou. Du coup, en lisant ton billet je me pose quelques questions (du genre les auteures se sont-elles inspirées de cette tragédie?) les parents vont-ils découvrir ces romans ? le principe est intéressant, mais je me souviens de son visage, de sa sœur jumelle. Mais du coup, peut-être que ce n’est pas la manière dont elle disparaît et que je me trompe ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s