Bonjour tristesse – Françoise Sagan et Frédéric Rébéna

DSC_1048

Titre : Bonjour tristesse

Auteurs : Françoise Sagan et Frédéric Rébéna

Date de parution : avril 2018

Editions : Rue de Sèvres

 

Résumé : 

1954, Cécile, lycéenne parisienne passe l’été de ses dix-sept ans dans une villa avec son père Raymond, veuf, et Elsa, la maîtresse de ce dernier. Cécile et son père ont une relation fusionnelle, faite de plaisirs et d’insouciance. Cécile connaitra ses premières étreintes avec Cyril. L’ambiance change quand Raymond annonce l’arrivée d’Anne, une amie. Différente d’Elsa et Cécile, Anne est une femme stricte et moralisatrice, elle apprécie la culture, les bonnes manières et l’intelligence. Dès son arrivée, un combat subtil commence entre les trois femmes. Elsa tente de maintenir la relation avec Raymond, qui est aussi attiré par Anne. Quant à Cécile, elle craint de perdre la complicité qui la lie à son père, ainsi que leurs libertés. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare…

 

Mon avis : 

Je garde un souvenir assez confus du roman de Françoise Sagan lu durant mes années lycée. J’ai donc abordé cette adaptation avec un œil relativement neuf.

Cette histoire nous emmène dans le sud de la France durant les années cinquante. Cécile, une jeune fille de 17 ans passe ses vacances d’été avec son père dans une villa. Celui-ci a également convié Elsa et les journées défilent, marquées par la quiétude et l’oisiveté de nos trois personnages. Mais, l’arrivée d’Anne va venir bouleverser ce paisible équilibre.

DSC_1013

Dans cet album, l’atmosphère chaude et troublante du roman est fidèlement retranscrite et j’ai achevé ma lecture avec la sensation que ce récit n’a pas pris une ride.

On y retrouve Cécile l’adolescente désinvolte et manipulatrice, Elsa la jeune maîtresse voluptueuse et Anne l’amie stricte et hautaine. Au milieu de ce trio de femmes évolue Raymond, le père volage.

En ce qui concerne les illustrations, rien à redire pour ma part hormis un petit bémol concernant la chevelure de Cécile avec son effet « bonnet de bain ».

Frédéric Rébéna a réussi le pari audacieux d’adapter le roman culte de Françoise Sagan en restituant parfaitement l’ambiance malsaine de ce huis-clos qui vire à drame. 

note 4

8 réflexions sur “Bonjour tristesse – Françoise Sagan et Frédéric Rébéna

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s