L’arrondi silencieux – Corentine Rebaudet

DSC_1064

Titre : L’arrondi silencieux

Auteure : Corentine Rebaudet

Date de parution : mai 2018

Editions : Balland

 

Résumé : 

Trois enfants, de trois pères différents, se retrouvent autour de leur mère, Edith.
Frères et sœurs ils n’ont pourtant jamais rien construit de solide, se voyant rarement, se connaissant tout juste. Le décès d’Edith est l’occasion de se rapprocher. Du moins d’essayer…
Qu’ont-ils à partager ? Quels souvenirs peuvent-ils se murmurer l’un à l’autre sur cette mère si souvent absente ? Que peut-elle bien leur avoir dévoilé dans la lettre qu’elle laisse à chacun ? Et surtout, qui est ce quatrième destinataire dont personne ne sait rien ?
Gabrielle décide de retourner sur les traces d’Edith. Trouvera-t-elle ainsi les réponses aux questions qui la rongent ?
Pris par un incroyable suspense jusqu’au dernier mot de ce magnifique roman, le lecteur retient son souffle et accompagne Gabrielle avec fébrilité dans sa quête de mère.

 

Mon avis :

Gabrielle, Jérôme et Ophélie sont frère et sœurs. Pourtant, ils se connaissent à peine car ils ont grandi chacun de leur côté avec des pères différents. Désormais adultes, c’est le décès de leur mère Edith qui va les réunir à nouveau. Une mère dont ils ignorent tout et qui n’a effectué qu’un fugace passage dans leurs vies.

Cette dernière laisse derrière elle quatre lettres, une pour chacun d’entre eux. Mais qui est Icare, le destinataire de la quatrième lettre?

Un roman qui dès les premières pages nous remue. Puis, on fait la connaissance des trois enfants d’Edith, chacun avec son histoire et son passé. Il y a Gabrielle, l’aînée, qui apprend qu’elle est enceinte alors qu’elle n’a aucun désir d’enfant. Jérôme, quant à lui, est un marginal qui vit dans un squat et passe ses journées à peindre. Et enfin, on fait la rencontre d’Ophélie, une jeune femme qui se fait violentée par son compagnon.

J’ai été emportée par cette histoire familiale qui évoque également l’amour maternel et les non-dits. Comment se construire quand l’absence d’une mère vous a marqué toute votre enfance?

Une intrigue bien ficelée et j’ai particulièrement apprécié le personnage de Théodore, le dernier conjoint d’Edith. Un homme attachant qui va faire de son mieux pour venir en aide aux enfants de sa compagne décédée et qui va peu à peu tisser des liens avec eux.

J’ai été agréablement surprise par ce premier roman qui explore avec subtilité la complexité des liens familiaux. Une excellente lecture et une jeune auteure à suivre.

note 4

4 réflexions sur “L’arrondi silencieux – Corentine Rebaudet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s