Des hommes couleur de ciel – Anaïs LLobet

dsc_2658

Titre : Des hommes couleur de ciel

Auteure : Anaïs LLobet

Date de parution : 9 janvier 2019

Editions de l’Observatoire

 

Oumar est parti. Tout recommencer, ailleurs, loin de son pays la Tchétchénie. Loin de la guerre, du sang qui coule, de la peur qui broie en permanence les entrailles. Et loin aussi de ses interdits. Car Oumar est un homme couleur de ciel. Son amour pour les hommes le condamne à mort. Alors il a tout quitté, refait sa vie aux Pays-Bas où il est devenu quelqu’un d’autre. Une identité qu’il dissimule à son entourage.

Car Kirem, son jeune frère, est venu le rejoindre à La Haye. L’adolescent est né et a grandi avec les bombes. Les souvenirs de son pays le hantent. Déraciné, il se terre dans le silence alors qu’au fond de lui la colère gronde, prête à exploser.

Et il y Alissa, professeure de russe d’Oumar et de Kirem. Face au regard des autres, la jeune femme a préféré renier ses origines, oublier sa langue pour mieux s’intégrer.

Un jour, à l’heure du déjeuner, une déflagration retentit dans le réfectoire du lycée. Les victimes sont nombreuses. Les destins d’Oumar, Kirem et Alissa basculent lorsqu’on découvre que l’auteur de l’attentat est un lycéen tchétchène.

Après son excellent roman Les mains lâchées, Anaïs LLobet frappe encore plus fort avec ce nouveau récit. Une construction remarquable, une plume directe et une tension qui monte au fil des pages.

Sans prendre position et de manière percutante, l’auteure bouscule notre vision sur la société d’aujourd’hui par le biais de son regard affûté de journaliste. Une terre d’accueil pas si ouverte d’esprit qu’elle pourrait le laisser penser. La Tchétchénie doit vivre avec son passé, très sombre, qui a laissé des traces profondes en Europe.

Une histoire de choix, avec ses conséquences. Il y a aussi cette culpabilité qui ronge. Et l’incompréhension des autres. Est-il vraiment possible de prendre un nouveau départ en désavouant ses racines? De trouver sa place dans un pays qui n’est pas le sien?

Un roman d’une grande richesse, abordant plusieurs thématiques comme l’intégration, la condition des homosexuels en Tchétchénie ou encore l’intolérance et l’exil.

Une lecture immersive, qui se lit d’une traite. Un engrenage implacable qui se joue sous nos yeux. Un véritable uppercut.

note coup de coeur

17 réflexions sur “Des hommes couleur de ciel – Anaïs LLobet

  1. flyingelectra dit :

    du coup je vais le noter et quand il arrivera à la BM je le lirai ! mais j’ai déjà un livre un peu sur le même sujet (malheureusement sur un faits divers réel) que je veux lire avant !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s